AccueilAccueil  Zutrope  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Kairu, Bara et Ditacool]Dans cet étrange village

Aller en bas 
AuteurMessage
Bara Aritsune
Ange
Ange
Bara Aritsune

Messages : 42
Date d'inscription : 03/07/2010

Feuille de personnage
Race: Ange
Métier: Chasseur
Niveau:
12/20  (12/20)

MessageSujet: [Kairu, Bara et Ditacool]Dans cet étrange village    Sam 2 Juin - 9:56

Alors que Bar regardait la carte pour une énième fois, elle sentie comme une aura très négative derrière elle. Elle se retourna doucement et vit Kairu qui la regardait en tapant du pied. Bara se su pas trop faire grand chose a par sourire bêtement. Elle pense que Kairu le savait déjà mais elle le lui dit quand même :

«Je crois... Qu'on est perdu... Ha ha ha...
-Je le savais ! On aurait du aller au Nord et pas a l'Ouest !
-Mais... Mais je pensais que Terra le saurait mieux que nous vu que c'est un esprit.
-Les esprits de la Terre ne sont pas forcément très bon avec leur sens de l'orientation, tu auras dû le savoir. Pourquoi tu n'as pas demandé a Léviathan ??
-Il me parle plus, j'ai l'impression qu'il est en sorte d'hibernation... Je sais pas je crois qu'il s'occupe d'affaire plus importante. C'est un maître d'élément après tout... »


Puis Bara commença a rougir de honte, tellement que la couleur de ses joues était presque la même que celle de ses cheveux. Elle baissa le regard par terre, baissa les épaules et mis ses mains sur sa poitrine.

«Pardon j'aurais dû t'écouter, tu avais raison...
-Bon aller c'st pas grave»

Puis Kairu prit la carte et regarda le plan silencieusement pendant a peu près cinq secondes puis la redonna a Bara. Et en continuant de marcher il dit a Bara :

«Si on suit bien le plan, normalement il y a un petit village dans cette direction. Allons voir il y est surement.»

Il avait retrouver un ton calme et serein. Donc Bara le suivit au pas de course. En même temps Bara a des jambes beaucoup plus petite que celle de Kairu donc quand celui-ci fait un pas, elle en fait deux, ce qui fait que Bara court presque derrière Kairu. Et après une dizaine de minute de marche, ils arrivèrent enfin a un petit village comme on en trouve souvent sur Nekuom. Mais celui-ci était étrange, il dégageait un atmosphère étrange. Ce que Bara et Kairu aperçu tout de suite.

«Il commence a faire nuit, je pense qu'il serait préférable qu'on s'arrête ici nan ? Demanda Bara
-Tu as raison je pense que c'est préférable, on va pas dormir dehors, je veux pas me faire bouffer par un de ces monstres qui rôdent sur Nekuom.
-Tiens regarde ! Il y a marqué auberge sur ce panneau !»

En effet, il y avait un panneau en bois qui était suspendu au toit d'une maison qui montrait la direction droite avec l'inscription " Auberge" dans une écriture qu'on ne trouvait que dans les petits villages. Donc Kairu et Bara se dirigeaient vers le croisement, et au moment ou il allaient tourné, une jeune fille arrive et rentrer dans Kairu. Celui-ci tombe à terre et Bara s'agenouille a coté de lui.

«Est-ce que ça va ?? Demanda rapidement Bara a Kairu.
-Oui oui...»

Bara et Kairu regardait cette jeune fille plutôt pâle ce qui contrastait plutôt avec ses cheveux bleus marines. qui a ce moment là se frottait le bras. Puis elle regarda Kairu en froncent les sourcils puis prenant une position de victime cria a Kairu :

«Sale pervers !»

Puis s'en alla comme elle était venu. Kairu et Bara était resté bouché bée et ne bougeaient plus. Bara regarda Kairu et d'un un regard mélangeant panique et peur elle s'écarta. Kairu qui vit comment se comportait Bara fit :

«Mais nan j'suis pas un pervers ! C'est n'importe-quoi ont s'est juste rentré dedans !»

Puis Kairu se leva rapidement et se nettoya. Bara en fit de même en gardant se distance avec Kairu. Celui-ci la regarda avec un air un peu dépité.

«Puisque je te dis que je suis pas un pervers...»

Et il avança vers l'auberge, Bara en fit de même. En se dirigeant vers l'auberge, ils tombèrent sur le panneau d'annonce et virent que les avis de recherches avait beaucoup augmenter en nombre. Bara vit en premier un avis de recherche qui était bizarrement fait, différemment des autres comme si il avait été fait par un gosse de 12 ans. Et Bara reconnu tout de suite la fille et appela Kairu pour le lui montrer. Kairu arriva et vit l'avis de recherche.

«Ha ! Cette fille c'est celle qui m'est rentré dedans ! Elle est recherché pour... Vole ? Meurtre ?? Attend... Vole...»

Puis il mit sa main a l'endroit ou il met habituellement sa poche poppins. Et là, le choque, plus rien. Il ouvrit les yeux plus grand encore que sa bouche. Puis hurla :

«Elle m'a volé ma poche poppins !!! Han la sale....»

Puis Bara mit sa main sur la bouche de Kairu et lui montra d'autre avis de recherche. Elle montra plus exactement LEUR avis de recherche.

«On mon dieu on est recherché ! Toi pour 30 Lapis, Natsumie pour 30 Lapis également, ainsi que Elizous, Kaori et ce mec là bizarre. Et je n'ai pas d'avis de recherche moi ? »

Elle remonta son doigt dans les avis de recherche plus élevé et tomba sur le sien. Elle commença a paniqué, en effet elle le pouvait, son avis de recherche était de 110 Lapis. Puis Kairu voyant ça, poussa Bara dans une petite ruelle.

«Faut qu'on se cache et qu'on retrouve cette fille !»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ditacool

Ditacool

Messages : 10
Date d'inscription : 13/05/2012
Localisation : En montant a la ville d'Utan

Feuille de personnage
Race: Humain
Métier: Voleur
Niveau:
8/20  (8/20)

MessageSujet: Re: [Kairu, Bara et Ditacool]Dans cet étrange village    Jeu 7 Juin - 19:29

« J'ai faaaaim !!»

C'était déjà le soir et je n'avais rien mangé depuis que le bar avait fourni des aliments à la fête du maire, il y a de ça 2 jours ...Ou peut-être que ma faim me trompait ?. Heureusement que j'avais volé assez de nourriture pour que Akane et ses enfants , le jeune Akio et le petit Saburo, mangent pendant toute la semaine !, Je n'avais pas de quoi m’inquiéter pour l'instant. A part trouver à manger bien sûr

En marchant au hasard j'étais arrivée à l'auberge. Peut-être le destin me disait de voler aux pauvres voyageurs qui étaient étourdis de se retrouver dans une ville inconnue  ?
Je me disais que oui.
J'allais prendre une place bien confortable et attendre une victime potentielle pour le meilleur des mondes.

Alors que j'attendais dans mon coin, je préparais mon coup, comme ça je m'assurais qu'il avait pas d'erreurs. Il y avait une infinité de combines que je pouvais mettre en marche. Comme la technique de « donne moi tout ton fric si non ta copine meurs » mais je me considairais trop mignonne pour que cela fonctionne. Alors, pour la première fois je pourrais utiliser la technique de la fille qui se fait agresser par un « pervers » ...

Ça a pris du temps pour qu'enfin quelqu'un apparaisse, un jeune garçon accompagne d'une jeune fille.

Il faut que je me calme...
En cinq secondes je courais pour rentrer dans le jeune garçon.
Et comme prévu lui et moi tombions. Pendant l’étourdissement j'ai pris son sac, et pour finir j'ai crié « -Pervers- » pour ensuite m'enfuir.
J'aurais bien aime lui mettre une claque... mais j'eu cette merveilleuse idée quand tout était déjà fini.

Je m'installais sur une ruelle et commençait à fouiller le sac du jeune garçon.
Grosse déception il y avait rien a bouffer.
Je cherchais et cherchais encore mais rien de comestible. Waaa !
Pendant que je pleurais en silence, j’entendis des personnes s'approcher « on dirait que Philippe et Mathieu sont dans le coin », ces deux clochards à qui j' avait donné des surnoms bizarres se comportaient comme des charognards à chaque fois que je réussissais a commettre un vol. Je savais que je n'aurais pas du choisir cette ruelle pour me détendre...

« -Bah dégagez ! J'en ai marre de vous faire à chaque fois la charité, vous voyez pas que dans ce monde il n' y a pas toujours de gens aussi gentils que moi ? En plus vous êtes que des flemmards, Il faut que vous ajoutiez le mot « travailler » à votre vocabulaire... Mais en fin, cette fois, je vais faire une exception, je vais vous donner quelque chose, parce que il faut aider nos semblables à survivre ! Ecoutez bien : dans la vie pour manger il faut travailler !! . De toutes façons il y a rien a bouffer- »

Pendant que je parlais je me tournais pour en profiter de leur tête de pauvres et misérables qui ne comprenaient rien à ce que je disais, des têtes que seulement Philippe et Matthieu pouvaient faire !
Mais en fait je m'étais trompée, les deux personnes qui s’approchaient c'étaient la fille et le jeune garçon à qui j'avais volé le sac, alors vite je cachais l’évidence derrière mon dos en espérant qu'ils n'aient rien entendu .
« -Enfin je veux dire... Ehem, Ah ! Des inconnus s'il vous plaît ne me faites aucun mal!- »

Avec cette phrase j'avais inclus un geste de défense avec me deux bras en couvrant mon visage, pour faire plus l« victime », mais sans faire exprès je montrais le sac que je portais toujours à la main.

« -Euh, je peux tout vous expliquer...- »

Comme toujours plein d'idées qui tombaient du ciel à mon cerveau, chaqu'une moins crédible les unes que les autres, comme des histoires de machines géantes à quatre roues qui fonctionnaient avec un truc appellé « électricité » ....
Elles étaient parties ou les excuses du bon vieux temps ? Il va falloir m'assoir sur ma fierté , et commencer à me rendre la plus pitoyable possible.Mon arme secrète. Je baissais mon regard et commençais mon discours.

« -Je peux tout vous expliquer  ! En fait... j'ai sept enfants... tous affamés et tristes qui doivent prendre soin de leur grande mère, qui est affamée aussi... Je me dédie au vole pour pas ne décevoir Jimmy, le plus petit de la famille, Il est malade ! Tout ce qu'il voulait c'était une dinde pour Noël ! Parce que d’habitude nous... nous... nous ne mangeons pas à Noël.- »

J'avais des larmes aux yeux, j'étais au point de leur remercier pour être un aussi bon public mais j'ai du me retenir. Très fière de ce que je venais de faire, mais ce n'était pas assez pour assurer le coup...

« Et pour empirer les choses, hier soir mon père est mort et ma maison a brûlée... Alors s'il vous plaît laissez moi partir pour payer mes dettes avec ce sac que je viens de vous voler!- »

Je me sens si bien de lâcher tant d'excuses, que je pourrais atteindre une transe d'excuses. Je veux dire encore plus d'excuses !! Maintenant, il fallait que je me prépare, que je m'inspire pour développer l'amour dans cette ambiance si misérable, maintenant c'était le tour d'utiliser psychologiquement le jeune garçon qui semblait avoir larmes aux yeux après mon discours. Je regardais fixement ses yeux.

« -Ce ne sont pas des mensonge ! Mais j'ai tout inventé-
Dita savait que ce qu'elle disait n'avait aucun sens mais elle continuait avec un air détérminé qui faisait oublier ses erreurs dans le discours
«-Pour pouvoir te mener dans cette ruelle et savoir si ce que je ressens est vrai. Dis moi, tu crois au destin ? Moi oui...et dès que je t'ai vu dans la rue devant l'auberge, j'ai su qu'on était faits l'un pour l'autre. Pas comme tu le pense enfin non... Moi j'y crois, il faut que je te l'avoue, je t'aime...- »

Yes ! Le garçon était déjà assez confus, mais la fille...

« -Toi aussi il faut que je t'avoue quelque chose...- »

Nah, je pouvais pas lui avouer que je l'aimais aussi, ce serait trop bizarre... Bon...

« -Ehem... en fait je t'ai mené ici pour te dire, que la garde royale est à votre recherche. Vous devez fuir ! Avant qu'ils ne vous retrouvent ! Vous me remercierez après, je vous sauve la vie, maintenant partez!- »

Mais en y réfléchissant... il y a vraiment des mercenaires qui les recherchaient. j'avais vu les affiches au tableau d'annonce.
Gloups ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kairu
Humain
Humain
Kairu

Messages : 90
Date d'inscription : 06/07/2010

Feuille de personnage
Race: Humain
Métier: Mage blanc
Niveau:
14/20  (14/20)

MessageSujet: Re: [Kairu, Bara et Ditacool]Dans cet étrange village    Jeu 7 Juin - 21:41

Kairu avait décidé de partir avec Bara pour essayer de réfléchir à son problème.
Mais voyager avec Bara lui en avait apporté d'autres.
Tout d'abord elle ne l'avait pas écouté quand il avait donné la bonne direction et ils s'étaient perdu dans un petite bourg.
Mais en plus, il ne savait pas vraiment pourquoi il n'appréciait pas l'ambiance de ce coin .
Il pourrait y avoir des tonnes de raison. Le fait qu'il venait d'un endroit comme celui là, que Natsumi n'était pas là, qu'il marchait depuis des heures, que Bara ne l'écoutait qu'à moitié ...
Cela le mis de mauvaise humeur et il se montra légèrement désagréable avec elle .
Au bout d'un moment, après être repassé dans la même place pour la seconde fois en une heure Kai se campa et décida de ne plus avancer.
Bara du sentir sa mauvaise humeur puisqu'elle se retourna en affichant un regard gêné

«Je crois... Qu'on est perdu... Ha ha ha...
Kairu se retint de lui répondre quelque chose d'ironique. Il adopta un ton qui se voulait plus neutre
-Je le savais ! On aurait du aller au Nord et pas a l'Ouest !
-Mais... Mais je pensais que Terra le saurait mieux que nous vu que c'est un esprit.
-Les esprits de la Terre ne sont pas forcément très bon avec leur sens de l'orientation, tu auras dû le savoir. Pourquoi tu n'as pas demandé a Léviathan ??
-Il me parle plus, j'ai l'impression qu'il est en sorte d'hibernation... Je sais pas je crois qu'il s'occupe d'affaire plus importante. C'est un maître d'élément après tout... »

Bara baissa la tête et commenca à rougir. Sur le moment il cru qu'elle allait fondre en larme. Kairu était désolé et surtout n'avait aucune idée de quoi dire. Il était plus sociable que Natsumi mais ne savait définitivement pas comment se conduire avec quelqu'un dans cette situation.
Quand il vit qu'elle était juste honteuse il fut rassuré, il lui dis que ce n'était pas grave.
Il se demandait si il aurait fallut un geste accompagnant sa parole, un geste réconfortant, mais il ne connaissait pas Bara depuis assez longtemps et avait peur qu'elle le repousse alors il continua de marcher comme si de rien n'était.

Il prit en main l'expedition et les mena à la ville la plus proche.
Il se faisait tard et d'un commun accord ils décidèrent de se poser dans l'auberge la plus proche.
Mais un élément vint troubler leur potentielle soirée .
Une jeune fille fonça droit sur lui et le fit tomber.
Pire, elle cria et l'insulta de pervers en le criant bien fort. Enfin assez pour les gens commencent à le regarder d'une certaine manière.
Kairu pesta intérieurement. Elle était sacrément culottée. Il se tourna vers Bara en recherche d'un regard compatissant et remarqua le fait qu'elle essayait de mettre le plus de distance entre eux.
"Je suis PAS un pervers, on s'est juste rentré dedans !"
Mais Bara ne semblait pas le croire totalement.

Ils étaient sur le point d'entrer dans l'auberge quand le panneau d'affichage attira leur regard.
Lui s'arrêta sur un avis de recherche fait à la main, peu précis, montrant une femme aux cheveux bleu. Il se demanda si c'était elle qui l'avait bousculé. Il commença à s'imaginer qu'elle fuyait les gardes avant de lire la liste de méfait pour lesquels elle était accusée.
Vol, meurtres, et trahison envers la ville. Il commença à montrer à Bara ce qu'il avait trouvé quand soudain tout s'assembla dans sa tête.
Elle ne fuyait pas, elle cherchait un moyen de faire diversion pour lui faire les poches.
Il pesta mais Bara l'empêcha de terminer sa phrase.
Si il devait être honnête avec lui même, il ne pouvait pas la juger. Après tout Natsumie et lui était coupable d'actes mineur de vol de ce genre de temps à autres quand ils manquaient d'argent, surtout au début de leur rencontre. Maintenant ils essayaient de faire petits boulots et de gagner leur vies honnêtement. Mais essayer était bien le mot...
Bara le tira de ses pensées en lui montrant leur avis de recherche.
C'était bien sa veine aujourd'hui !
Il fit rentrer Bare et lui dans une ruelle et marcha à reculons pour vérifier que personne ne les ai remarqué quand il se fit interpeller par une voix familière.

« -Bah dégagez ! J'en ai marre de vous faire à chaque fois la charité, vous voyez pas que dans ce monde il n' y a pas toujours de gens aussi gentils que moi ? En plus vous êtes que des flemmards, Il faut que vous ajoutiez le mot « travailler » à votre vocabulaire... Mais en fin, cette fois, je vais faire une exception, je vais vous donner quelque chose, parce que il faut aider nos semblables à survivre ! Ecoutez bien : dans la vie pour manger il faut travailler !! . De toutes façons il y a rien a bouffer- »

Kairu regarda intensément la jeune femme qui venait de parler, elle était de dos et abordait une crinière bleutée également. Elle se retourna et son visage changea totalement d'expression.
« -Enfin je veux dire... Ehem, Ah ! Des inconnus s'il vous plaît ne me faites aucun mal!- »

Le sac pendant en évidence à un de ses bras. La situation était tellement ridicule qu'il avait d'en rire. Mais la voleuse pris soudain un air plus grave.

Elle commença à leur raconter son histoire, comme quoi elle avait une famille à nourrir et des enfants malades. Kairu était tellement touché qu'il était prêt à chercher ses derniers lapis restant pour lui donner et la supplier de faire plaisir à Jimmy, bien qu'il trouva que ce nom avait une consonnance étrange et qu'il n'avait aucune idée de ce que pouvait être "Nowel" comme il croyait l'avoir entendu.
Mais elle ne s'arrêta pas la et raconta des evênement ayant un écho douloureux. A ce moment là Kairu était prêt à abandonner jusqu'à ses habits pour pouvoir lui être utile.

Elle s'approcha de lui et le regarda dans les yeux d'un regard transperçant.

«-il faut que je te l'avoue, je t'aime...- »

Kairu vira rouge tomate et commença à bafouiller des phrases sans queue ni tête
"Oui mais...Je...Enfin...Et toi ..."
Mais la jeune voleuse se tournait déjà vers Bara

« -Ehem... en fait je t'ai mené ici pour te dire, que la garde royale est à votre recherche. Vous devez fuir ! Avant qu'ils ne vous retrouvent ! Vous me remercierez après, je vous sauve la vie, maintenant partez!- »

Kairu était sur le point de partir quand Waria fit son apparition.

-Mais qu'est ce que Waria à fait pour hérité d'un abruti pareil ... Maitre, faites confiance à Waria, cette fille ment depuis le début.
Kairu sortis de sa transe, il avait tellement absorbée par la forme du discours de Ditacool (le fait qu'elle disait qu'elle avait ca pour nourrir ses enfants, que sa maison avait brulé etc) qu'l n'avait fait plus attention à tout les éléments qui criait au mensonge, comme le fait qu'elel dise que c'était la stricte vérité mais qu'elle avait menti...
Il réfléchis un instant, regardant dans les yeux la voleuse.

Soudain il l' attrapa le bras et la tira dans la rue.
La voleuse regardait à droite et à gauche comme pour chercher le chemin de fuite le plus simple. Elle ne s'attendait surement pas à ce que Kairu fasse ce qu'il était déterminé à faire.

Il s'arrêta dans la place du marché et lacha la main de Dita. Il fit trois pas, revint, repris son sac des mains de Dita d'un coup sec, et repartis vers le marché.
Il espératait que Dita attendrait et qu'elle soit assez curieuse pour ne pas s'enfuir tout de suite.

Il revint après quelques minutes et déposa un sac dans les mains de Dita.

-Je ne sais pas exactement où est la vérité et où sont les mensonges dans ton histoire, mais je sais reconnaitre une chose. La faim.

La voleuse regarda l'intérieur du sac pour y découvrir de quoi se faire un bon repas pour ce soir.

••••••••••••••••••••••••••••••


Dernière édition par Kairu le Ven 8 Juin - 17:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bara Aritsune
Ange
Ange
Bara Aritsune

Messages : 42
Date d'inscription : 03/07/2010

Feuille de personnage
Race: Ange
Métier: Chasseur
Niveau:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: [Kairu, Bara et Ditacool]Dans cet étrange village    Ven 8 Juin - 12:13

Bara suivait Kairu sans rien dire, elle le suivait comme son ombre. Faut dire qu'elle ne savait pas trop quoi faire et la seule chose qu'elle pouvait faire, bah c'était de suivre Kairu. Et quand ils rencontrèrent la jeune fille qui avait volé la poche poppins de Kairu la seule chose qu'elle pu dire c'est... Rien parce que la jeune fille était de dos et elle parlait presque toute seule ou alors à d'autre gens qui n'étaient.. Pas là ? Bara commença a se poser des questions sur cette fille. Et si elle voyait des fantômes ? Et si elle était folle ? Elle pourrait être très dangereuse alors ! Bara commença a prendre un peu peur mais resta a côté de Kairu quand même, en même temps a deux ils étaient plus fort que Bara toute seule. Et puis quand elle se retourna elle changea complètement de discours. Bara comprenait de moins en moins ce qui se passait. Elle regardait la jeune fille puis Kairu qui pleurait presque. Mais quand elle a dit qu'elle avait sept enfants, rien que ça c'était bizarre parce qu'elle était toute mince et qu'en plus elle était super jeune Bara réfléchissait de plus en plus et son cerveau était presque sur le point d'exploser quand la jeune fille parla a Kairu et lui dit qu'elle l'aimait, puis elle s'adressa a Bara mais celle-ci était totalement ailleurs, dans ses pensés et ne comprenait encore et toujours rien. Puis Kairu tira la jeune fille par le bras pour l’emmener dans la rue, Bara resta dans la ruelle sombre. Elle avait un peu peur de sortir du fait de sa mise a prix. Alors et se colla le plus proche de la fin de la ruelle, là ou elle rejoignait la grande (enfin presque grande) rue. Puis dans une sorte de soupir hurlé elle appela Kairu. Qui n'entendait rien bien sûr, en même temps son soupir hurlé ressemblait plus a quelqu'un qui toussait qu'autre chose. Puis elle vit Kairu aller dans un marché et en ressorti avec un sac. Il disait quelque chose à la fille que Bara ne pu entendre correctement mais elle avait compris l'attention puis Bara sourit en pensent que Kairu était quelqu'un de très gentil en fin de compte, c'était peut-être pas un pervers. Et que la fille, bah elle était simplement une voleuse qui cherchait a manger... Et qui communiquait avec les morts....... Quoi qu'il en soit, la jeune fille s'en alla en se retournent de temps a autre. Bara pouvait voir qu'elle était très touchée et chamboulée en même temps. Peu de gens avait dû être gentil avec elle. Quand Bara ne pu plus la voir elle se tourna vers Kairu qui était revenu vers elle et qui était a seulement deux pas d'elle. Ça la surpris un peu, mais elle se leva et regarda Kairu avec un grand sourire puis le sera dans ses bras.

«T'es trop gentil Kairu, j'suis contente que tu sois mon ami !»

Puis elle recula et mit sa main sous son menton en se retournant. Il fallait qu'il trouve un moyen de passer inaperçu. Tellement de gens étaient prêt à tuer pour quelque Lapis alors pour 30 Lapis.... Puis quand Bara eu fini de réfléchir elle se reretrouna vers Kairu et commença l'incantation d'Iryou. Et en l'espace de deux secondes Bara et Kairu se retrouvait totalement couvert par deux grandes capes noir. On ne pouvait pas distinguer leur visages, et eux ne pouvait voir que le sol devant leurs pieds.

«C'est.... Discret.... fit Kairu avec une pointe d'humour.
-Mais au moins on ne voit pas nos visage tu ne pense pas ? Répondit Bara la tête le plus levé possible pour essayer de voir ne serait-ce que le menton de Kairu.»

Puis tout deux se dirigèrent vers l'auberge. Bara pouvait facilement voir le chemin car elle avait vécu pendant des années dans une forêt sombre qui changeait de jour en jour, pour Kairu c'était moins aisé mais il y arrivait quand même. Et quand ils arrivèrent enfin a l'auberge ils prirent une chambre pour deux à deux lits. Arrivés dans la chambre Bara annula l'incantation et tous deux essayèrent de se retrouver sur la carte de Bara. La carte de Bara était plutôt caractérielle et n'aimait pas donner d'information, ce qui était pas du tout pratique pour une carte de Jippé, mais bon, elle faisait avec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ditacool

Ditacool

Messages : 10
Date d'inscription : 13/05/2012
Localisation : En montant a la ville d'Utan

Feuille de personnage
Race: Humain
Métier: Voleur
Niveau:
8/20  (8/20)

MessageSujet: Re: [Kairu, Bara et Ditacool]Dans cet étrange village    Mar 12 Juin - 15:03

Le jeune garçon m'avait conduis dans la grande rue . je ne savais pas pourquoi il avait fait une chose pareille !
Après il m'arracha son sac des mains et s’enfonça dans la foule. je me retrouvais un peu perdue à cause de ce qui venait de se passer. Il venait de me battre à mon propre jeu de la confusion. Maintenant je me retrouvais au point du départ.
Je cherchais du regard le jeune garçon, que je retrouvais quelques minutes plus tard.
Il se dirigeait d'un pas ferme vers moi.
Fuir c'est que je devais faire, mais en même temps je ne pouvais pas laisser tout se terminer comme ça.
Je décidais de rester sur place pour lui demander ce qui lui prenait, mais avant que je puisse dire quoi que se soit, il déposa un sac dans mes mains. C'était de la nourriture, je pouvais le sentir.
« -Je ne sais pas exactement où est la vérité et où sont les mensonges dans ton histoire, mais je sais reconnaître une chose. La faim. »
Cette dernière phrase avait fais arrêter de le monde atour de moi.
J’étais confuse, mon cœur avait nettement augmenté sa fréquence cardiaque.
J'avais peur.
Je pris la fuite en m’enfonçant dans le marché, mais je ne pouvais pas m'empêcher de me retourner vers le jeune garçon.

Peut être que j'avais vu le mauvaise côté des choses et alors, le mauvais côté des personnes. J'ai toujours eu peur de découvrir qu'en vérité j'avais tort et qu'en vérité c'était moi le problème, et jusqu'à maintenait, tout ce que j'ai fait n'avait servi qu'a me rendre encore plus seule...
Mais ce garçon venait de me prouver le contraire. Je pouvais encore croire en l’humanité.
Je m'écartais pour pouvoir arranger les idées et La première idée qui me vint en tête fut de partager le repas avec la famille du docteur, une bonne raison pour leur rendre un visite formelle depuis que j'étais partie de cette maison...
Un nouvel élan d'optimisme s'empara de moi
« -C'est maintenant ou jamais!- »
Je me dirigeais vers la maison du docteur, la porte d’entrée était ouverte alors j’entrais.
Akane faisait la vaisselle...
« -Bon-bonsoir...- »
Akane se tourna, elle avait l'air mal à l'aise.
« -Que faites vous ici... Qui êtes vous?- »
Quelle situation plus gênante... je savais pas quoi dire...
« -C'est moi, je suis de retour a la maison- »
Akane semblait ne pas me reconnaître, ensuite la peur apparue dans ses yeux. Moi, pour ces retrouvailles j'avais toujours attendu qu'elle me prenne dans ses bras, qu'elle me dise qu'elle m'avait toujours cherché, mais tout au contraire elle pris un couteau et me menaça avec...
« -Non, tu es revenu pour finir avec nous c'est ça !- 
-Non, Akane... c'est est un malentendu...- »
Deux garçons entrèrent dans la salle...
« -Maman qu'est qu'il se passe?-
-Akio ! Saburo ! Courez chercher de l'aide!- »
Saburo parti, mais Akio essaya de me frapper, j’esquivais l'attaque mais au moment de me tourner vers lui, une casserole me frappa la tête. Ce coup me blessa légèrement l’intérieur de ma bouche le sang commença a apparaître. Akio essaya a nouveau de me frapper mais je l'immobilisais avec une clé. J'étais choquée d'une certaine façon, comment est ce que la situation avait pu se dégrader comme ça ?
Akane lâcha son couteau et elle se méta a genoux en même temps, ses yeux se remplissaient de larmes, Akio tremblait.
« -Non s'il te plaît... Ne le tuez pas...-
-Mais tout, tout est un malentendu...- »
Ils ne semblaient pas m’écouter, par contre j’entendais crier Saburo, qui arrivait « C'est par l'à, vite !!! » Je lâchais Akio.
Je dégageais vite de la maison. Il fallait que je sois forte, que je ne pleure pas, en plus je ne pouvais pas il fallait que je sois la personne qui leur venait en aide.
Je ne sais pas pendant combien de temps j'ai couru, mais je finis par arriver dans un rue calme. Je tombais et commençais à pleurer, à pleurer comme je ne l'avais jamais fait.
Le temps s’écoula et je réussi à me calmer.
« -Alors finalement ce que je craignais à eu lieu, La famille du docteur ne me considérait plus comme un membre de la famille, je me demande si c'est comme ça c'est depuis toujours.- »
La nuit était belle et Je tenais toujours le sac du garçon dans la main et même si j'avais perdu l’appétit, je commençais a manger avec haine « aie ! » La blessure me faisait mal.
Ma vie venait de perdre toute raison d'être.
« -je pourrais mourir ici et personne serait triste- »
mais si personne ne serait triste, je ne manquerais à personne si je partais, et je pourrais enfin accomplir mon rêve d'explorer le monde et de revivre les rêves de mon enfance, connaître les personnages des contes de fées que j'ai eu la chance d'apprendre.
Cette nouvelle idée me remplissait de joie, en plus le destin m'avait conduit dès ce matin a deux voyageurs avec lesquels je pourrais commencer mon voyage.
« j’espère qu'ils seront toujours en ville... Et s'ils le sont, ils seront à l'auberge... »
Je me dirigea près de l'auberge où je m’asseyais pour attendre les deux voyageurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kairu
Humain
Humain
Kairu

Messages : 90
Date d'inscription : 06/07/2010

Feuille de personnage
Race: Humain
Métier: Mage blanc
Niveau:
14/20  (14/20)

MessageSujet: Re: [Kairu, Bara et Ditacool]Dans cet étrange village    Mar 12 Juin - 18:51

Kairu ne fut pas surpris quand il s'aperçut que Ditacool avait fuit une fois son butin en main . Il se demandait si elle avait honte ou si elle avait seulement qu'il change d'avis.
Kairu savait mieux que quiconque ce que cela faisait de mendier pour survivre. On avait honte mais pas le choix. Après tout lui même avait connu ces situations. Il n'était pas sure de son âge à ses débuts, chez lui on ne fêtait pas les anniversaires, mais si il comptait bien il devait être agé de 8 ans, ou une dizaine tout du moins quand il s'était enfuit.
Un garçonnet ne peut pas subvenir à ses propres besoins et il avait du faire des choses humiliantes quand il ne supportait plus la faim.
Il avait aussi volé, et peut être que sans sa comâgne de voyage il serait encore en train de mendier.
Il plaignait la voleuse. Elle devait être seule pour agir ainsi, peut être sans famille, et peut être sans amis non plus...

«T'es trop gentil Kairu, j'suis contente que tu sois mon ami !»

Bara l'avait tiré de ses pensées.

Lui il ne pouvait pas se plaindre, il était même plutôt heureux de sa vie dernièrement.

Bara lui proposa une cape recouvrant leur tête, l'habillement n'était pas passe partout mais il avait le mérite de ne pas dévoiler leur visages au grand jour.

Kairu et Bara se dirigèrent vers l'auberge , il manqua de tomber plusieurs fois avant d'arriver à la porte.

-Honneur au Dame

Dis t'il avec un clin d'oeil à Bara.

Il laissa également Bara prendre la réservation pour la bonne et simple raison qu'un réservation devait comporter un nom de famille t Kairu ne voulait plus jamais entendre le sien.

Ils montèrent dans leur chambre pour pouvoir être à l'aise. Ils n'avaient pas à porter leur cape en haut.

Ils commencèrent à discuter de tout et de rien en attendant que le sommeil les emporte.

-[...] On est chanceux quand même, qui pourrait se vanter d'avoir rencontrer autant de seigneur d'un coup? Felundra, Kami-Sama et Chiakie dans la même soirée
Bara fit un hochement de tête mais elle semblait un peu lointaine. Kairu était à mille lieu de se douter que l'évocation du Kami ravivait chez Bara un souvenir particulier.

- Je connaissais déjà Felundra, c'est elle qui nous avait invité...Mais c'est la première fois que j'ai reoncontré Chiakie

- Tu ne trouve pas qu'elle est trop mignonne ?

Kairu fut surpris pas la vigueur soudaine

-Heu je suppose ...Mais c'est pas vraiment ce qui m'a sauté aux yeux en premier chez elle.... Son ton autoritaire et comment elle nous a houspillé ca a été plus marquant...

-Tu trouves ? Peut être qu'elle voulait juste faire correctement son travail, tu sais "administrer"
Bara avait un peu bité sur le dernier mot.

- Bof, tu sais, si elle voulait vraiment faire son travail correctement, elle devrait commencer par Trom. Je viens de là bas et crois moi, ca n'a rien à voir avec ici.

- Chiakie- San est une bonne personne !

Kairu sentait que Bara avait l'air d'être vexée.

-Je suis désolée, c'est une amie ? ...

Bara répondit vaguement et leur discussion continua un petit moment avant qu'ils ne tombent de sommeil.

Le lendemain, ils decidèrent de partir à la première heure pour éviter la foule de l'après midi.

Ils eurent une petite surprise pourtant.

Sur un banc devant l'auberge se trouvait une jeune fille endormie.

Ditacool avait arrêté de le fuir apparemment.

••••••••••••••••••••••••••••••
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bara Aritsune
Ange
Ange
Bara Aritsune

Messages : 42
Date d'inscription : 03/07/2010

Feuille de personnage
Race: Ange
Métier: Chasseur
Niveau:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: [Kairu, Bara et Ditacool]Dans cet étrange village    Mar 12 Juin - 21:17

Alors que Bara et Kairu était dans la chambre, celui-ci commença a parler de ce qui s'était passé pendant les quelques jours. Il parla de tous les Seigneurs dont Kami. Cet homme faisait froid dans le dos, mais en même temps attirait Bara, c'était la première fois que ça lui arrivait. Elle ne savait pas si c'était Kami-Sama en lui même ou bien ce qu'il représentait qui lui faisait cet effet. Puis Kairu prononça le nom de Chiakie. Bara se retourna vers Kairu plutôt enthousiaste et lui demanda si il ne la trouvait pas mignonne. Dans sa tête tellement de chose apparaissait, la nuit passé avec Chiakie a papoter, elle lui avait appris deux trois choses, elle aimait son sourire, elle pourrait plonger tout son corps dans une marre d'insecte juste pour la revoir et la serrer dans ses bras. Elle avait peut-être dû faire une erreur en la laissant derrière elle, peut-être qu'elle lui en voulait. Kairu répondit à sa question assez vaguement.

«Heu je suppose ...Mais c'est pas vraiment ce qui m'a sauté aux yeux en premier chez elle.... Son ton autoritaire et comment elle nous a houspillé ca a été plus marquant...»

Autoritaire ? Chiakie ? Bara ne pensait pas vraiment qu'elle l'était, après tout elle se devait de l'être, elle dirigeait deux îles et si elle ne l'était pas qui sait ce que deviendrait ces deux îles.

«Tu trouves ? Peut être qu'elle voulait juste faire correctement son travail, tu sais ad-...ministrer ?»

C'était le mot qu'elle avait appris d'elle, elle était contente, il lui avait servie !

«Bof, tu sais, si elle voulait vraiment faire son travail correctement, elle devrait commencer par Trom. Je viens de là bas et crois moi, ca n'a rien à voir avec ici.»

Bara fusilla du regard Kairu, bon certes il ne savait pas à quel point Chiakie comptait pour Bara, mais il se devait de savoir que Chiakie était quelqu'un de bien, Bara lui fit savoir.

«Je suis désolée, c'est une amie ? ...»

Bara répondit tout aussi vaguement que Kairu lui avait répondu puis ils continuèrent de parler un peu. Bara trouvait Kairu très gentil. Elle rencontrait des gens tellement bien.... Et ce de plus en plus... Bara commençait à.... Aimer sa vie et a oublier son passé ?

Le lendemain, après avoir revêtu leur magnifique cape, ils quittèrent l'auberge et virent la jeune voleuse du jour précédent entrain de dormir profondément sur le banc. Bara dans toute sa joie couru vers le banc et se mit a même pas deux centimètre de le jeune fille. Si elle était là c'est surement pas par plaisir, elle les attendait surement. Puis forcément, le fait de sentir comme une présence a côté de soi réveilla la jeune fille qui poussa un petit cri de surprise. En même temps, une tête de rouquine a deux centimètre de soi.... Ça surprend !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ditacool

Ditacool

Messages : 10
Date d'inscription : 13/05/2012
Localisation : En montant a la ville d'Utan

Feuille de personnage
Race: Humain
Métier: Voleur
Niveau:
8/20  (8/20)

MessageSujet: Re: [Kairu, Bara et Ditacool]Dans cet étrange village    Mer 13 Juin - 21:10

J'étais là en train de voler dans le vide avec mes ailes d'insecte, quand une voix que je connaissais mais que je n' arrivais pas à reconnaître me dis :
«- Ne t’approche pas a la lumière..-
-Quelle lumière ? je ne vois aucune lumière- »
Soudain un trou qui dégageait une lumière extrême apparu...
« -ne t'approche pas de la lumière!!!-
-mais elle est si belle... je veux juste la toucher!!!-
-Je viens de te dire, ne t’approche pas de la satané lumière!!!- »
je continuais de voler vers la lumière jusqu'à que je la prenne en plein figure.

J’ouvrais les yeux, La créature la plus belle que j'avais jamais vu était juste devant mes yeux, peut-être que je venais de croiser la frontière entre la terre et le paradis. C’était le moment où tous mes efforts seraient récompensés.

Sans réfléchir je pris les deux mains de cette ange.

« 'Oh divinité, finalement, on ne m'a pas oublie, montre moi le chemin vers la terre promise, que je suis prête !- »

Une analyse à grande vitesse de la situation me signala qu'il y avait aussi le garçon qui le jour d'avant m'avait offert un sac de nourriture, tous les deux portaient des capes noires.

« -Oh , alors le jeune garçon est choisis aussi pour atteindre l'endroit ou les justes sont attendus... je le savais. Finalement mes rêves les plus fou devenaient réalité....- »

Il me fallu dire encore plus de bêtises pour que je me rends compte que j'étais toujours sur terre et qu'en fait les deux me fixaient étrangement. Ouais, on m'avait toujours dit de ne pas croire aux contes de fées mais, cette fois tout était si parfait !

Mais divinité ou pas, je... je crois que c' est un ange... Le premier ange que je rencontre dans ma vie, il était beau et majestueux. Tout a fait comme je l'avais imaginé. Maintenant tout avait change, Partir avec eux n'était plus une excuse pour fuir mon malheur mais un souhait ...

« -So-so-soyons amies !! Non, c'est pas ça ce que je voulais dire... En fait, je vous demande de me m'emmener avec vous... je sais que c'est un peu vite, en fin on se connais a peine et... ehem, on s'est connu dans une situation un peu difficile. Mais si vous me m'emmenez avec vous, je vous jure que je ne vous causerais aucun problème, en plus, JE VOUS CUSINERAIS TOUS LES SOIRS, AUSSI JE CHANTERAIS POUR QUE VOUS PUISSIER FAIRE DE BEAUX REVES!- »

A nouveau je me laissais emporter, il fallait qu'a partir de maintenant j'essaye de contrôler plus mes émotions, finalement si je partais avec eux une nouvelle vie commençait... Je n'aurais pas peut-être plus a voler ?

« -Je m'appelle Ditacool, mais vous pouvez m’appeller Dita!- »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kairu
Humain
Humain
Kairu

Messages : 90
Date d'inscription : 06/07/2010

Feuille de personnage
Race: Humain
Métier: Mage blanc
Niveau:
14/20  (14/20)

MessageSujet: Re: [Kairu, Bara et Ditacool]Dans cet étrange village    Mer 13 Juin - 21:41

Bara s'était approché doucement et avait surpris la voleuse qui avait poussé un petit cris. Mais très vite, ce fut Bara et Kairu qui se retrouvèrent plus que perdu.

« 'Oh divinité, finalement, on ne m'a pas oublie, montre moi le chemin vers la terre promise, que je suis prête !- »

Elle prenait Bara pour une divinité, était t'elle encore à moitié endormie dans une une sorte de rêve éveillé ?

« -Oh , alors le jeune garçon est choisis aussi pour atteindre l'endroit ou les justes sont attendus... je le savais. Finalement mes rêves les plus fou devenaient réalité....- »

Elle était apparement en train de croire que Bara allait les emmener au paradis et que les mauvais n'étaient plus acceptés là bas.
Kairu trouva cela un peu étrange et triste, d'après sa réaction c'était tout ce qu'elle attendait, se faire emmener par une autorité divine dans un lieu et triste. Que vivait t'elle tout les jours pour être contente de mourir et monter au ciel ?
Elle n'avait pas l'air d'avoir une quelconque attache sentimentale à cette ville. Ses déductions du jour précédant se confirmèrent, c'était une âme solitaire.
Si elle était venu dormir devant l'auberge, ce n'était pas anodin, Kairu en était certain. Elle n'aurait pas risqué de se faire arrêter si ce n'était pas important pour elle. Et si elle avait attendu ici c'était trsè probablement pour eux. Quoi ou qui d'autres pouvait t'elle chercher devant l'auberge ?
Les déductions de Kairu s'avérèrent justes.


« -So-so-soyons amies !! Non, c'est pas ça ce que je voulais dire... En fait, je vous demande de me m'emmener avec vous... je sais que c'est un peu vite, en fin on se connais a peine et... ehem, on s'est connu dans une situation un peu difficile. Mais si vous me m'emmenez avec vous, je vous jure que je ne vous causerais aucun problème, en plus, JE VOUS CUSINERAIS TOUS LES SOIRS, AUSSI JE CHANTERAIS POUR QUE VOUS PUISSIER FAIRE DE BEAUX REVES!- »

Son entousiasme faisait plaisir à voir et fit sourire Kairu qui se dit qu'elle pourrait s'entendre avec Natsumi. Ditacool fairait à manger et Natsumie mangerait.
Cette pensée lui fit échapper un léger rire.

« -Je m'appelle Ditacool, mais vous pouvez m’appeller Dita!- »

Kairu s'avança et tendis sa main.

« Et bien Dita, bienvenue dans l'équipe !»

••••••••••••••••••••••••••••••
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bara Aritsune
Ange
Ange
Bara Aritsune

Messages : 42
Date d'inscription : 03/07/2010

Feuille de personnage
Race: Ange
Métier: Chasseur
Niveau:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: [Kairu, Bara et Ditacool]Dans cet étrange village    Jeu 14 Juin - 11:19

La jeune fille commençait a parler de chose que Bara comprenait a moitié. D'après la jeune fille, Bara était une divinité ? Ce pourrait-il que.... Bara soit possédé par une divinité ?? Vu que la jeune fille semblait pouvoir parler aux esprits non invoquer... Et aux fantômes immatériels... Ce pourrait-il qu'elle puisse aussi parler aux divinités ? Bara ouvrit des yeux plus gros que son ventre. Elle commençait a avoir un peu peur de la jeune fille. En effet, elle pouvait parler a des choses que d'habituelle on ne peut pas parler. Bara se rappelle de plusieurs fantômes immatériel et d'esprits malveillant qui lui lançait des cailloux ou alors qui possédait des animaux qui lui courait après, et ça juste pour s'amuser. Mais alors... Elle pourrait les contrôler ? Bara commençait a vraiment avoir peur de cette jeune fille. Puis la jeune fille regarda Kairu et Bara avec des yeux... Comme si elle avait envie de quelque chose...

«So-so-soyons amies !! Non, c'est pas ça ce que je voulais dire... En fait, je vous demande de me m'emmener avec vous... je sais que c'est un peu vite, en fin on se connais a peine et... ehem, on s'est connu dans une situation un peu difficile. Mais si vous me m'emmenez avec vous, je vous jure que je ne vous causerais aucun problème, en plus, JE VOUS CUSINERAIS TOUS LES SOIRS, AUSSI JE CHANTERAIS POUR QUE VOUS PUISSIEZ FAIRE DE BEAUX RÊVES!»

Bara n'y comprenait pas grand chose, mais tout ce qu'elle voyait c'était la terrible envie qu'elle avait dans les yeux, tout ce qu'elle avait pensé précédemment disparu comme par.... Magie ? En effet, ces yeux lui rappelait un autre sentiment qu'elle avait connu il y a quelque semaine a peine que ce fut elle qui partie a son tour de sa maison. Bara qui avait surement une expression de terreur il a à peine quelques secondes, sourit d'un sourire sincère.

«Je m'appelle Ditacool, mais vous pouvez m’appeller Dita!»

Kairu s'avança vers Ditacool et tendit sa main à celle-ci.

«Et bien Dita, bienvenue dans l'équipe !»

Puis Bara qui était assise par terre juste a coté du banc (elle ne sait pas vraiment quand est-ce qu'elle est arrivé là) prit l'autre bras de la jeune fille et sourit de plus belle

«Je suis extrêmement heureuse de t'avoir dans l'équipe ! Je peux voir dans tes yeux cette envie qui m'a fait moi aussi partir de ma maison. Je suis sûre qu'on va bien s'entendre ! Je te présente Kairu, et je suis Bara. J'espère que nous feront une très bonne équipe tous ensemble ! Mais nous ne sommes pas que deux, il y a d'autre personne dans notre équipe, dont des gens très fort, j'attend de voir de quoi tu est capable ! Oh et j'espère que tu cuisines bien, parce que j'ai trèèès très faim !»

Puis Bara rigola doucement avant de pencher la tête et de sourire a la jeune fille. Puis Bara se leva et invoqua sur la jeune fille aussi une cape car elle aussi était recherchée. Mais ce qui est bizarre c'est que son avis de recherche était non officiel, en effet il n'y avait pas la marque magique officiel en bas a gauche de l'avis. Peut-être que enfaîte elle n'était pas vraiment recherchée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ditacool

Ditacool

Messages : 10
Date d'inscription : 13/05/2012
Localisation : En montant a la ville d'Utan

Feuille de personnage
Race: Humain
Métier: Voleur
Niveau:
8/20  (8/20)

MessageSujet: Re: [Kairu, Bara et Ditacool]Dans cet étrange village    Dim 17 Juin - 9:18

«- Bienvenue dans l’équipe !- »
dit Kairu
«- je suis extrêmement heureuse de t'avoir dans l'équipe !- »
dit Bara

C'était des mots que je ne voulais pas entendre parce que à ce moment de manque après les avoir entendu j'avais trop envie de pleurer, mais de joie. « Il faut que je sois forte ». Pleurer serait juste me décharger devant Kairu et Bara des choses qui ne les concernaient pas. Je n'allais pas les rendre malheureux avec mes larmes il fallait sourire, c'était normal de sourire dans un moment comme celui ci.

Ensuite Bara avait fait apparaître de nulle part une cape noire comme celle de Kairu sur moi.

« woah ! »

Cette Bara me surprenait encore...
Elle avait des choses qu'allaient si bien ensemble !
La beauté surhumaine, la gentillesse ... ET DES CAPES QUE APPARAISSAIENT DE NULLE PART.
Bien sûr que j'avais déjà entendu parler des invocations mais... C'était beaucoup plus cool de le voir !

« -Merci les gars...- »

Je savais pas quoi dire d'autre ... Parce que finalement s'il ne s'agissait pas d'un vol ou d'une fuite je ne parlais pas très souvent avec les personnes. Mais ces deux là méritaient un peu mieux qu'un simple remercient.
J'ai pris mon souffle et mis ma main sur ma poitrine juste avant de dire un des choses plus loyales que j'avais jamais entendu.

« -Si un jour vous avez besoin d'un cœur... Je suis prête a arracher le mien jusqu'à ce que ma dette soit paye- »

Maintenant que ma promesse était terminée, il ne nous restait plus que nous diriger vers la sortie.

Pendant qu'on partais je me rendais compte que J'étais heureuse de m'avoir fait des amis, marcher avec eux, porter des habits qui montraient que j'étais dans leur équipe ...

Mais en même temps je ne pouvais pas m’empêcher de regarder le monde que je laissais derrière, des gens en train de marcher... Mais vers nulle part, et voilà qu'aujourd'hui je partais pour peut être pour toujours ! Sans jamais avoir compris ce qu'ils voulaient vraiment atteindre. Aurais-je gaspille tout mon temps ici ? Bah si je l'avais fait de toutes façons a présent tout était fini. Il fallait laisser le passé dans le passé, Il fallait que je m'oblige a oublier. Tache difficile parce que je garderais pour toujours le professeur Adams dans mon cœur... Celui qui m'avait tout donné en échange de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kairu
Humain
Humain
Kairu

Messages : 90
Date d'inscription : 06/07/2010

Feuille de personnage
Race: Humain
Métier: Mage blanc
Niveau:
14/20  (14/20)

MessageSujet: Re: [Kairu, Bara et Ditacool]Dans cet étrange village    Dim 17 Juin - 22:21

Kairu fut soulagé de voir que Bara acceptait elle aussi la nouvelle camaraderie de Ditacool.
Il avait remarqué que la singularité de la nouvelle recrue dérangeait quelque peu l'ange. Apparament pas assez pour refuser un bon repas gratuit cuisiné par une grande admiratrice qui plus est.
Bara invoqua une grande noire pour Ditacool également et cela sembla ravir la jeune fille.
Il ne put s'empêcher de remarquer qu'elle était au bord des larmes et qu'elle faisait son possible pour tout garder à'l'intérieur.
Il était content de pouvoir l'aider, ne serait ce que par le fait qu'elle se sente moins seule.



« -Si un jour vous avez besoin d'un cœur... Je suis prête a arracher le mien jusqu'à ce que ma dette soit paye- »

Kairu fut très surpris de la sincérité et de la loyauté dont elle faisait preuve.
Comment une voleuse qui plus est accusée de multiple meurtres pouvait elle sembler si enfantine ?
Il y avait décidément quelque chose de louche dessous et Kairu était déterminé à trouver.
Peut être qu'il avait accordé sa confiance trop rapidement, mais quelque chose chez cette fille lui faisait éprouver de la sympathie. Pas que dans sa situation qu'ils avaient eu en commun, mais aussi sa façon presque enfantine de se faire des amis.
Ils commencèrent à marcher. Le petit groupe se dirigea vers une partie commerçante peu fréquentée où Bara pourrait demander des informations sur les villes avoisinantes et ou trouver des pantins.
Il laissa l'ange rentrer seule dedans.
Même si ils portaient tout trois une cape , on remarquerait la présence d'individus se cachant en trop grand nombre, il resta avec sa nouvelle amie.


«Dis Ditacool...Tu n'es pas obligée de répondre maintenant mais j'aimerais savoir d'ou viennent ces avis de recherches...»
La mine de la jeune fille s'assombrit, apparement c'était encore douloureux.

Kairu compris et tente de changer de sujet.

-Tu sais, tu vas bientôt rencontrer nos amis. J'aimerais te faire quelques recommandations.
Il prit un air très sérieux
- Il y a cette fille, c'est une hybride, elle est très dangereuse...Si tu fais à manger t'attaquer alors tu dois la regarder droit dans les yeux et dire "Natsumi arrête de bouffer" 3 fois en tournant sur toi même à cloche pied. Compris ?

Il se demandait si Dita l'avait cru ou pas et riait à l'avance des futures réactions de Natsumie et de sa nouvelle amie.

Bara sortis peu de temps après et ils se dirigèrent vers la ville la plus proche.

••••••••••••••••••••••••••••••
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Kairu, Bara et Ditacool]Dans cet étrange village    

Revenir en haut Aller en bas
 
[Kairu, Bara et Ditacool]Dans cet étrange village
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes
» Le poids de la Digicel dans la fiscalite haitienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Of spirit :: Îles Végétales :: Île de Nekuom :: Villes et villages :: Villages-
Sauter vers: