AccueilAccueil  Zutrope  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A la chasse aux emplettes

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bara Aritsune
Ange
Ange
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 03/07/2010

Feuille de personnage
Race: Ange
Métier: Chasseur
Niveau:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Mar 19 Juin - 12:19

[Précédent]

Le nouveau groupe de trois personnes étaient enfin arrivé à la ville d'Utan, cette magnifique ville. En effet, elle était magnifique, mais c'était surtout parce qu'elle était constitué uniquement d'îlots flottants. Sur les plus grand des îlots se trouvait parfois des quartiers entiers, parfois sur les plus petits se trouvait des maisons, qui coûtaient très cher, cela va de soit. Mais la vue était tout simplement magnifique. Il y avait même un îlot d'où coulait une source qui tombait ensuite sur un autre îlot où se trouvait un petit lac, puis le surplus tombait dans une rivière surement formée au fil du temps qui partait au loin. Il y avait même des micros îlots où se trouvait seulement un arbre. Sur l'un d'eux se trouvait un couple d'ange, toutes ailes déployées entrain de se serrer dans les bras l'un de l'autre. Bara ne pu s'empêcher de serrer ses deux mains, de les mettre vers sa poitrine, de plier un peu les jambes et de pousser un petit cri :

«Haaaan ils sont tellement mignon !»

Ditacool regarda elle aussi le jeune couple et Kairu pouffa de rire en marchant en direction de la ferme à dragon. En voyant que Kairu était déjà loin, les deux jeune fille lui couru après pour le rattraper. Arrivés à la ferme, tout le monde se dirigea vers un monsieur qui semblait être le vendeur de dragon.

«Bien l'bonjour les amis ! Vous V'nez pour un petiot dragon ? Z'avez les moyens au moins ? Pour louer un dragon pour un jour c'est 100 Lapis, deux jours 175 Lapis et pour en acheter un c'est 500 Lapis»

Kairu, Ditacool et Bara restèrent sur place, puis se regroupèrent. En ouvrant leurs bourses, il y eu comme un moment de terreur. En effet, soit ils louaient un dragon et ne pouvait pas acheter les pantins, soit ils ne louaient pas de dragon et ne pouvait pas non plus acheter les pantins.

«On... Va revenir...»

Kairu après avoir dit ça alla s’asseoir sur le rebord de la rivière avec Ditacool et Bara. Puis Bara se leva et serra le poing.

«Je peux voler jusqu'à la-haut !»

Kairu n'eu pas le temps de l'en empêcher que Bara avait déjà déployée ses ailes et avait décollé d'un mètre au dessus du sol. Son enthousiasme fut de courte durée. Elle se prit un coup d'electrécité tellement violant qu'elle se retrouva couchée au sol. Kairu et Dita ouvrait des yeux plus grands que les îlots. Bara se releva rapidement.

«Enfaite nan je peux pas...»

Puis tout le monde se rassit et cherchait une solution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ditacool

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 13/05/2012
Localisation : En montant a la ville d'Utan

Feuille de personnage
Race: Humain
Métier: Voleur
Niveau:
8/20  (8/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Lun 24 Déc - 0:30

Quelle jolie cité qu' était Utan.'Elle était incroyable . Et sa vraie beautée residait dans sa simple existence. Elle n'avait rien selon moi d'ordinaire, a part les maisons. Et la question pour nous tous etait : si il y a des maisons il devrait avoir de la terre non? Et la terre était ordinaire .. oui mais cette terre ... elle flottait! En formant des ilôts flottants dans une mer aérienne. Ils flottaient au dessus d'un vide qui était juste a côte de la vraie terre oú l'on se trouvait.

Je fus encore plus surprise encore quand soudain j'ai remarquais qu' un couple d' ange qui se montraient leur affection réciproque par un baiser . Deux êtres celestes si beaux en train d'effectuer cet acte si beau cela devint mon moment favori de la journée.
Mon enfant interieur voulait ressortir, comme quand on disait à nos parents en leur tirant la manche “Est qu'on peux aller la bas?”

Bara, qui était elle même un ange se laissait emporter par la beaute de la scene. Par contre Kairu parti en se moquant de nous.

Vite fait on l'a rattrapé pour repartir retrouver ses amis, et pour le faire nous devions croiser cette piste d'obstacles en volant, mais on avais pas tous des ailes ou des dragóns...

Moi qui n'avait jamais approché un dragon je pensais qu'ils n'étaient que des animaux stupides , alors aujourd'hui quand on s'est introduit dans la ferme au premier moment j'ai recule d'un pas et je suis presque tombee, j'ai eu peur des grifes et des caninnes afiles. De leur machoire forte prête a partir en deux quoi que ce soit, de peau rigide a n'importe quelle caresse et de sa difficulte a apprivoisser!

Je voulais dire “Mais on va pas voyager au dessus de ca quand même ! En plus il a l'air d'avoir faim! Apres tout il est carnivore et il aurait même pas nous manger crus parce qu'il peux nous cuisiner avec son souffle...”
Mais avant de dire un mot, mon analyse s'avera fausse et je me suis rendue compte que la seule chose qu'ils n'avaient en commun avec un meurtrier c'était la perplexite des leur yeux, mysterieux, mais on pouvais remarquer la dignité.

Le monsieur proprietaire des dragons nous a donné le prix de location. Nous nous sommes regroupés pour voir si on avais assez pour s'en payer un.
J'ai sorti ma bourse, celle que je n'avais pas encore rendu a Kairu, elle était vide. Eux aussi ont sortit leur bourses mais eux aussi ils n'en n' avaient pas assez a cause de leur futurs achats

Kairu est parti en disant au monsieur: “on va revenir” chose qu'on a jamais fait.
Bara et moi on l'a suivit jusqu'a une riviere oú il s'est assis alors nous aussi.

Moi je reflechissais de mon côte a une solution, comme au fait de voler a cet homme egoïste un de ses dragons, quand Bara se leva et nous a assura qu'elle pouvait atteindre un des îlots. Mais au premier essai elle eu un chocélectrique provenant de ses ailes mechaniques. Elle tomba et ensuite elle se releva pour s'assoir et commencer a reflechir.
Je fus surprise de sa force pour supporter une tel foudre. M ais aprés tout elle était un ange et e elle avait quelque chose d'encore plus surprenant que je n'arrivais toujours pas à déterminer.

En debordant d'anxieté, je me suis retourné pour manger de l'herbe et calmer un peu l'anxiete quand je me suis rendue compte qu'il y avait de la crotte de chien alors finalement je n'en fut rien. Je me suis également rendue compte que derriere nous il y avait plusieurs voyageurs avec des dragons. C'est l'a que j'eu un rire qui fit que Bara et Kairu me regardèrent bizarrement.

-Hehehe.... On a pas besoin de louer un dragon! On en a des miliers juste en face de nous! Il nous suffit juste de le prendre a ces gens qui vont aussi à la ville!-

A ces mots j'ai bien ouvert les bras comme un présentateur de cirque présentant le clou de son spectacle.

Kairu n'a pas repondu inmediatement, il a pris une pose pensive et il dit: “nah les dragons sont trop grands pour pouvoir les voler”

Je fus déçue

-”Et si on leur demandais de nous faire du stop?”-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ana Ryûko
Humain
Humain
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 29/07/2010
Age : 22
Localisation : Nécare

Feuille de personnage
Race: Humain
Métier: Guerrier(ère)
Niveau:
11/20  (11/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Lun 24 Déc - 1:26

En rodant sur les routes, j'avais eu l'occasion de voir bien des choses...des forêts aussi profondes et noir que les abysses des océans au plus hautes montagnes si blanche qu'on croirait qu'elles étaient recouvertes par les ailes des anges. Cependant c'était pour moi la première fois que je voyais des îlots flottants, on aurait dit que quelqu'un les avaient mis pour tenir compagnie au ciel, ils étaient tantôt aussi large qu'un lac ou si petit que je doute que même Ryûji aurait pu tenir dessus...les cascades étaient sublime, et l'herbe...l'herbe était si belle, si coloré, elle paraissait si douce...mais à quoi donc me faisait elle pensait? Hum...si tendre..on aurait dit..de la fourrure! Oui! Comme si les îlots étaient de petits choses recouverte de fourrure, et dont on a qu'une envie c'est de s'allonger dessus et de caresser l'herbe.
Je ne cessais d'admirer la vue quand je remarquais un oiseau qui virevoltais près d'une petite île et il me fallut un temps pour remarqué les deux anges qui exprimait leur amour en se serrant dans les bras. Mais mon regard fit de nouveau vite accaparé par tant de splendeur qu'offrait la ville.

Une brise légère interrompit mes pensées et coupa mes divagations.
"Heuresement que t'es là Ryû! J'ai un peu trop tendance à me laisser emporter par le flot de mes pensées..."
L'intéressé se mit a produire un son gluturâle très grave, et tout de suite je senti une vague de bonheur m'envahir. Il riait.
"-J'pense qu'on a bien méritait une petite pause non? Y'a une échoppe un peu plus loin on dirait."
Il tourna la tête en ma direction pour acquiser et commença à amorcer la descente. Une fois proche du sol il donnait quelque grand coup d'elle pour freiner ce qui provoqua un sacré remue ménages et attira l'attention d'un groupe de personne qui nous fixèrent un bon moment avant de s'approcher lentement.
"Les ennuies commencent Ryûji..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kairu
Humain
Humain
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 06/07/2010

Feuille de personnage
Race: Humain
Métier: Mage blanc
Niveau:
14/20  (14/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Mar 25 Déc - 21:45

Natsumi et Kairu avaient déjà eu l'occasion de voyager dans de nombreux lieux lors de leurs longues pérégrinations mais jamais ils n'avaient visité Utan. Une des raisons étaient les frais d'accès à cette ville. Effectivement leur situation financière bien qu'elle ai nettement évoluée, les relegait au rang de crève la faim si on la comparait à n'importe quel autre habitant de cette planète.
Kairu ressenti un léger pincement au coeur à l'idée d'accomplir cet acte sans Natsumi. Dans leur listes de 99 choses à faire, voyager à dos de dragon et visiter enfin la partie flottante d' Utan étaient dans le top 10.
Kairu marchait d'un pas déterminé, connaissant un peu les lieux, mais il n'en était pas de même pour Bara et Ditacool qui se laissaient emporter par la beauté de la scène.
Pour Kairu c'était un tout autre sentiment, une certaine nostalgie mélée à de la tristesse.
Ils étaient encore des enfants la première fois qu'ils étaient passé par ici, trop jeunes encore pour remplir des contrats pour être capable de s'assumer. C'était le temps ou ils devaient choisir qui mangerait aujourd'hui et qui devrait marcher le ventre vide.
Bara et Ditacool s'extasièrent devant un couple d'ange. Kairu ne pouvait pas voir la beauté de la scène, il revoyait les habitants, assez riches pour vivre ici, les ignorer.
Il émit un rire amer et continua à marcher vers la ferme aux dragons.

Kairu rentra avec un sentiment de fierté dans l'établissement, enfin il aurait sa revanche sur ce lieux. Enfin, c'était ce qu'il croyait. Le prix de location des reptiles était encore beaucoup trop élevé pour lui et le groupe aujourd'hui.
Il dis qu'il reviendrait en sachant pertinnement que cela devrait attendre encore très longtemps.

Ils s’arrêtèrent et s'assirent près d'un point d'eau pour réfléchir un peu plus au problème. Bara fit une tentative pour voler au sommet d'un îlot mais cela se solda par un douloureux échec. En effet les ailes mécaniques de Bara lui infligèrent une déchargent qui la fit s'écraser sur le sol. Malgré cela, l'ange ne se plaignit même pas.
Ils restèrent un moment à réfléchir quand Dita fut prise d'un rire triomphant
-Hehehe.... On a pas besoin de louer un dragon! On en a des miliers juste en face de nous! Il nous suffit juste de le prendre a ces gens qui vont aussi à la ville!-

Kairu examina l'idée mais il du se rendre à l'évidence. Ses compétences de voleur n'étaient pas très développée et même si Dita se montrait extrémement qualifiée un dragon serait trop dur à cacher pour s'en sortir sans aucune représailles. De plus, si ils se faisaient attraper leur problèmes seraient doubles, de part le fait que leur têtes étaient déjà mises à prix. Il valait mieux jouer la carte de la discrétion.
Mais Dita eu une idée auquel il n'avait pas pensé et jamais testé.
”Et si on leur demandais de nous faire du stop? "

Et justement à ce moment là un dragon, littéralement tombé du ciel attira leur attention.

- Tentons notre chance avec celui là

Kairu et le groupe s'approchèrent. La passagère était une adolescente plus jeune que lui, mais avait un regard de quelqu'un qui avait connu des choses dures.
Elle n'avait pas l'air très heureuse d'avoir affaire à eux et Kairu fut prit d'un doute. Finalement il demanda :
- Excusez nous, nous aurions besoin de monter à Utan, vous accepteriez de nous y emmener ?

••••••••••••••••••••••••••••••
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bara Aritsune
Ange
Ange
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 03/07/2010

Feuille de personnage
Race: Ange
Métier: Chasseur
Niveau:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Mer 26 Déc - 23:53

Bara ne réfléchissait pas, elle regardait ce qu'il y avait autour d'elle. Cette ville, elle devrait y habiter. C'est la ville des anges, la ville la plus proche de l'habitat naturel des anges : le paradis. Elle pensait tristement à ce que sa vie serait si elle avait habité là. Elle regardait les îlots et avec sa très bonne vue d'ange elle admirait les enfants jouer, les adolescents discuter et faire du shopping, les adultes se faire la cour, les mamans s'occuper de leur enfant... Comment reconnaître un père ? Elle ne se rappelait pas du sien, ou alors elle se rappelait de ses yeux et de la haine qu'il y avait dedans. Cette image fit faire une grimace de peur à Bara avant qu'elle ne secoue la tête et ce qui la fit sortir de ses pensées. Quand elle en sortit, Kairu et Ditacool se dirigeait vers une jeune fille avec son dragon. Bara fut prise de court et se dépêcha de les rattraper en trottinant. Arrivée à leur hauteur elle regarda la jeune fille. Elle était belle. Très belle. Ses cheveux dorés flottaient dans l'air et brillaient au soleil. Ses yeux était si clair, si profond, elle en fut presque émue. Elle mit une main sur sa bouche pour empêcher un petit cris de joie de sortir. Puis ses yeux furent attiré par l'aile qui se déploya devant Kairu et qui le fit reculé. Bara fit cheminer ses yeux le long de ce corps imposant et arriva à la tête de l'animal. Bara écarquilla ses yeux et vit une bête majestueuse. Elle s'approcha de l'animal, se mit à trois mètres devant la tête de l'animal et approcha doucement, très très doucement sa main. L'animal regarda Bara plutôt méchamment et Bara remit sa main le long de son corps avant de sourire et de pencher la tête sur le côté.

«Ne t'inquiète pas, je suis gentille, je n'ai encore jamais mangé de dragon, ricana t-elle.»

Puis elle regarda l'animal. Ses yeux... Ils étaient de la même couleur que ceux de la jeune fille. Elle fut émerveillé par la beauté de la scène. Elle se précipita vers la jeune fille et poussa violemment Kairu par terre qui était tranquillement entrain de négocier avec la jeune fille et elle s'adressa à elle.

«Tu es une fille très belle ! Et ton dragon est très beau aussi ! Je suis sûre que tu es quelqu'un de bien ! S'il te plait, laisse moi rejoindre ma maison !»

Elle se mit à genoux et joignit ses mains.

«Je t'en supplie !»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ditacool

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 13/05/2012
Localisation : En montant a la ville d'Utan

Feuille de personnage
Race: Humain
Métier: Voleur
Niveau:
8/20  (8/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Ven 28 Déc - 8:54

Heureusement que Kairu m'empêcha de dire un truc comme :

« Vous êtes devant la garde royale, et on a besoin d'un voyage avec vous et votre dragon parce qu'on a eu des tristes notifications a propos des vols, meurtres et du trafic clandestins. Alors, vous allez nous aider avec ça m'a petit demoiselle . »

Parce que « je crois » que ça n'aurais pas été une bonne façon de s'adresser à une pauvre fille à qui on demande une faveur. En fait il fallait que je commence un livre de notes sûr  « comment s'adresser aux gens »
De toute façon la façon dont Kairu s'est adresse n'a pas été vraiment effectif, il parlait, parlais, parlais... Et la fille ne montrait aucun air de vouloir nous aider.
En parlant de la fille... Elle était une humaine.

Moi je regardais attentivement Kairu, en cas où il aurait besoin de mes services. Genre qu'il allait payer le voyage avec un sac de graines, chose qu'on n'avait pas, et je devrais aller rapidement le chercher.

Soudain une force presque très forte est apparue et s'est apposé de Kairu en le poussant par terre.
Hahaha c'était Bara qui maintenant regardait le dragon.
Moi je me disais : « oh oui touche-le, comme ça je n'aurai pas à demander la permission de le toucher » et oui elle le toucha. Et juste après de l'avoir fait elle se dirigea vers la fille en me donnant une sorte de couche camouflage pour le toucher, mais... Il semble ne pas aimer que les inconnus le touchent parce que son aura devient un peu agressive...

Je suis vite retournée à ma place en attendant que personne n'aille vu que j'ai essayé de toucher le dragon. J'ai vu Bara à genoux. Je me suis dit NON s'est moi qui devrais être à genoux, elle ne mérite pas ça...

Mais comme même il fallait supplier et à deux c'était double d'effectif. Je le savais à cause de deux hommes que j'ai connue... non mieux pas se rappeler de vieilles mémoires... En plus si je ne suppliais pas tous allaient se rendre compte que j'avais touche le dragon!

Je me suis mise a genoux et en posant tout mon corps a l'avant en disant façon répétitive : s'il te plaît.

En tout cas si elle disait non le vendeur de dragons était sorti manger et si un de ces dragons sortait par accident » il se rendrait compte qu'après quelques heures.





----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
En fait c'est le premier texte que je corrige pas D: je suis super désole s'il se comprends pas mais aussi je me suis dit que j'avais déjà pris beaucoup de temps en répondre -.-"


Dernière édition par Ditacool le Sam 12 Jan - 7:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ana Ryûko
Humain
Humain
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 29/07/2010
Age : 22
Localisation : Nécare

Feuille de personnage
Race: Humain
Métier: Guerrier(ère)
Niveau:
11/20  (11/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Sam 29 Déc - 14:28

C'était une des premières fois où j'avais à faire à des voyageurs, il est vrai que j'en avais arpenté des routes et j'en avais croisé des rôdeurs et des mercenaires, simplement bien que la plupart des gens soient stupides ils avaient toujours, par instinct, je suppose, évité de s'approcher.
Et quand j'ai vu ce groupe se rapprocher inévitablement c'était plus fort que moi et je me suis directement mis en posture défensive, prête à croiser le fer si nécessaire...
Le premier à charger était un jeune homme à l'allure frêle, sa peau était très pâle et j'avais pu remarquer qu'il était constellé de marques plus foncés, des cicatrices...hum...ses cheveux étaient noirs de jais comme une nuit de lune noir sans étoiles. Et à mon plus grand désarroi ils avaient choisi la plus puissante des armes qui soit...les mots.
"Excusez nous, nous aurions besoin de monter à Utan, vous accepteriez de nous y emmener, demanda-t-il."
Je fus pris de court et avant de savoir quoi répondre, mon attention fut captée par une jeune fille qui devait vraisemblablement avoir à peu près le même âge que ma propre personne, à un instant je crus voir une poupée de porcelaine comme celle exposée dans les vitrines des boutiques des grandes villes. Mais contrairement à elle je ne la trouvais pas ridicule du tout, non, elle était très belle, et ses cheveux bruns qui brillaient comme du fer qu'on bat à chaud, c'était assez fascinant sa chevelure avait exactement le même ton que ses yeux, de grand yeux enjoués qui regardaient Ryûji, on aurait dit un enfant qui découvrait un cadeau de noël. Elle approcha sa main doucement de lui et nous la dévisageâmes avec méfiance et nous reculâmes en résonance comme une seule et même personne.
«Ne t'inquiète pas, je suis gentille, je n'ai encore jamais mangé de dragon, dit-elle en riant»
Puis comme un éclair elle poussa son compagnon à terre, ce qui me fit reculer encore un peu pour finir pratiquement dos au mur contre Ryûji puis, elle s'exclama, totalement surexcitée:
«Tu es une fille très belle ! Et ton dragon est très beau aussi ! Je suis sûre que tu es quelqu'un de bien ! S'il te plait, laisse moi rejoindre ma maison !»
Elle finit par s'agenouiller, les mains jointent et la voix toute tremblante d'émotion elle me regarda droit dans les yeux et ajouta:
«Je t'en supplie !»
Et durant ce laps de temps, la dernière personne, une autre demoiselle, essaya discrètement de caresser Ryuji. Quelque chose dans mes tripes me disait de me montrer encore plus vigilante avec elle même si en se fiant aux apparences elle ne montrait rien de spécial, enfaite c'était ça le problème elle se fondait trop dans le paysage, malgré le fait qu'elle aussi était très jolie. Une beauté simple mais magnifique. Ses cheveux bleus marine me rappelaient la marée à cause du vent qui jouait avec eux. Ils étaient ramenés en une simple queue de cheval qui encadrait des yeux gris comme un soir de pluie.
Elle aussi s'agenouilla et répéta incessamment "s'il te plait". Elle semblait sincère malgré ça.

Après toute cette agitation je me décidai à en placer une, et d'une douce voix un peu mal à l'aise je commençai à parler:

"-Hum..."
Tout les yeux se rivèrent sur moi.
"Heu..."
Je ne suis pas vraiment douée avec les relations "humaines". Et je relatais les informations que j'avais apprise intérieurement:
Ils voulaient atteindre Utan, ville seulement accessible en dragon, et vu leur excitation à la vue de Ryûji, ils n'en possédaient pas pour les accompagner. Et n'avaient pas les moyens, je suppose dans louer un...pff...louer un dragon...
Ça me mettait hors de moi cette simple idée.
Louer un dragon...comme si on louait un objet.
Je me tirai de ma rêverie.
"Vous avez l'air d'avoir vraiment besoin de rejoindre Utan...Je veux bien vous aider à atteindre cette ville si ça peut vous aider."
Il est vrai que je me comporte souvent de façon bestiale et je suis très méfiante, seulement aider les gens dans le besoin a toujours était naturelle.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kairu
Humain
Humain
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 06/07/2010

Feuille de personnage
Race: Humain
Métier: Mage blanc
Niveau:
14/20  (14/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Sam 29 Déc - 15:43

Kairu espérait une réponse positive mais se demandait si il avait choisi la bonne stratégie. Par expérience il savait que dans ce monde il valait mieux avoir l'air fort et confiant. Il n'y avait pas de place pour les faibles sur les routes dangereuses de ce monde. Heureusement ses accompagnatrices furent la pour balayer ses doutes.
D'abord Bara déboula de nul part et le fit tomber par terre et commenca un flot de parole incessant.
D'abord elle avait essayé de caresser le dragon qui était d'une nature farouche mais la bête n'avait pas apprécié.
«Ne t'inquiète pas, je suis gentille, je n'ai encore jamais mangé de dragon dit-elle en riant»
«Tu es une fille très belle ! Et ton dragon est très beau aussi ! Je suis sûre que tu es quelqu'un de bien ! S'il te plait, laisse moi rejoindre ma maison !»
Elle s'était jetée à genoux très rapidement suivie par Ditacool.
Trop surpris pour réagir le reste de la scène se déroula sans qu'il n'ai dis quoi que ce soit.
D'abord la jeune fille hésita puis finalement elle prononca ces mots
"Vous avez l'air d'avoir vraiment besoin de rejoindre Utan...Je veux bien vous aider à atteindre cette ville si ça peut vous aider."
Kairu fut très heureux mais resta sobre dans sa réaction, il vu Dita faire un "Yes !" avec son poing et Bara eu la réaction la plus exubérante. Elle se jeta a bras ouvert sur la jeune femme.
Elle ne devait pas s'attendre à ça et sembla quelques secondes avant de réagir.
Kairu s'éloigna pour rejoindre le dragon. Il était très excitée à l'idée de monter la bête. Il était assez proche pour sentir le souffle ardent de la bête. Il sentait que le dragon le regardait fixement et il plongea son regard dans celui de la bête. Deux pupilles dorées dont la couleur lui rappela ceux de Natsumie mais l'expression qui s'en dégageait était toute différente. Un air bestial et mystérieux. Cela le mis un peu mal à l'aise. Il se sentait minuscule face à cette bête magbifique.
Il avait lu une légende étant petit sur les dragons étants les maitres des cieux, plus proche d'un état de Dieu vivants que d'animal comme ils étaient considérés aujourd'hui. Kairu était sur que la légende n'en était qu'une, mais après cette rencontre il avait à présent quelques doutes.
-Tu penses que ton dragon va pouvoir tous nous emmener la haut ?

••••••••••••••••••••••••••••••
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bara Aritsune
Ange
Ange
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 03/07/2010

Feuille de personnage
Race: Ange
Métier: Chasseur
Niveau:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Mer 2 Jan - 13:57

Bara sentit une joie immense l'envahir après que Anna acquiesça leur demande. Elle lui sauta alors dans les bras et lui dit - ou plutôt lui hurla - "Merci !" dans l'oreille qui était la plus proche de sa bouche. Anna sentit sa tête résonner tellement Bara lui disait fort. Puis Bara se détacha de Anna pour aller prendre Ditacool dans ses bras et lui hurla la même chose. Après ça elle regarda Kairu et lui décoiffa les cheveux.

"Tu vois, il suffit d'être gentil, pas besoin de marchander !"

Elle rigola puis regarda Anna.

"Je m'appelle Bara Aritsune, je suis une Ange chasseuse et invocatrice."

Elle prit la main d'Anna pour lui faire une poignée de main vigoureuse et agité qui fit d'ailleurs bouger tout Anna. Après ça elle pointa Kairu.

"Je te présente Kairu, c'est un Humain, il est mage blanc, invocateur."

Et enfin elle pointa du doigt Ditacool.

"Et voici Ditacool, elle est aussi humain et c'est une ninja.... Oh ! Mais je ne connais meme pas ton deuxième métier !"

Elle s'approcha de Ditacool et commença à lui faire un monologue constitué uniquement de quesion, à la vue de la tête de Ditacool, les "Pourquoi tu as choisi ce métier ?", "Depuis quand a-tu choisi ce métier ?" ou encore les "Qu'est-ce que tu peux faire grâce à ce métier ?" se mélangeaient et ne ressemblaient surement plus à grand chose.
Mais Bara essaye simplement de découvrir le monde, elle n'a non plus jamais trop eu affaire à des gens depuis qu'elle est toute petite et depuis qu'elle vivait dans sa petite cabane avec Terra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ditacool

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 13/05/2012
Localisation : En montant a la ville d'Utan

Feuille de personnage
Race: Humain
Métier: Voleur
Niveau:
8/20  (8/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Ven 4 Jan - 15:01

J'étais très contente qu'elle ait dit oui, parce que comme ça on pourra atteindre la ville des anges. Et je les aime tant que je pourrais mourir pour l'un d'eux.
Et comme ça Bara était très contente (elle s'est jeté dans les bras de la jeune fille) moi j'ai juste fait un « Yes » inconsciemment. On était tous heureux, ils allaient enfin être plus proches de ses amis et moi plus proche de leurs connaissances.
Bara commença à faire une sorte des mini-présentations et chose que je m'attendais pas, elle me posa des questions à propos de mon métier.

-Ah... tu connais pas mon deuxième métier... Alors je vais te dire c'est quoi mon deuxième métier! heu... Je suis Chasseuse, et qu'est-ce que je peux faire avec ce métier ? Je crois que tu connais mieux ce domaine que moi !-

J'ai pris les deux mains de Bara et ouvert des grands yeux.

-Hohoho finalement je connais quelqu'un de l'extérieur qui se développe dans ce domaine ! Tu pourrais m'entrainer un peu . S'il te plaît !... -

Dans ces derniers phrases j'ai rougi et lâche ses mains pour me gratter avec une derrière ma tête en signalent d'ahonte.

-Ehem... enfin si tu veux. Je ne l'ai utilisé jusqu'à maintenant que pour chasser des animaux dans la forêt près de mon ancien village... Et... Je ne sais quoi dire d'autre !-

J'ai ri discrètement et regardé autour de moi. Peut-être Bara satisfaite.
Mais tout ça a été oublie pour répondre la question de Kairu  si son dragon pouvait tous nous mener sur son dos !

La fille se tourna vers le dragon et commença une sorte discutions genre : Voix de fille suivit par plusieurs « gñaaan » ou « grooaaarrr »
Moi je disais discrètement des « oui »,« oh »,  « c'est bien ce que je pensais » au cas ou je sois la seule qui ne comprenne pas la langue de dragons.

Finalement elle s'est tourné vers nous.
Nos yeux se rivèrent à nouveau sur la jeune fille. Moi je m'attendais au pire mais comme même une réponse genre « oui ! On va tous monter ensemble, on ne laisse jamais quelqu'un derrière! » était bien venue.

-Alors? - on était tous intrigues par une réponse. Quelle calamité ! Sûr tout quand c'est super-important en avoir une.

La fille n'a pas répondu immédiatement chose qui m'a fait nouvelle ressentir la cité flottante lointaine, distance que l'espoir avait achevée il y a quelques secondes. La dépression sur moi un poids invisible que me tuais à l'intérieur.
Mes jambes tremblaient mais elles me tenaient quand même, aussi je jouais avec mes mains pour calmer un peu ma nervosité du moment. Mais quand même j'avais un sourit franche au visage et prête à répondre avec une voix gentille :« Merci quand même pour essayer »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ana Ryûko
Humain
Humain
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 29/07/2010
Age : 22
Localisation : Nécare

Feuille de personnage
Race: Humain
Métier: Guerrier(ère)
Niveau:
11/20  (11/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Sam 5 Jan - 2:26

La chaleur humaine...C'était à cela que ça ressemblait...qu'elle étrange sensation...
L'ange dégageait un tendre parfum, il me rappellait les jardins ou les fleur pullulées, quel senteur agréable. Elle m'étreignit de tout son être. Et bien évidement cette réaction totalement inattendu me sonnât pendant quelque seconde. Le plus étonnant à vrai dire c'est que ce geste d'affection n'était pas déplaisant. Ce n'était en rien comparable au moment ou je me blottissait contre Ryûji et ou je pouvait sentir tout son être vibrer de plaisir mais j'avais l'impression qu'elle n'était pas une mauvaise personne et cela me perturbait...
Un "MERCI" braillé en plein dans mon oreille me tira de la divagation de mes pensées et me rendit à moitié sourde à l'occasion. Après m'avoir détruit l'ouïe, elle avait choisie ce moment même pour faire les présentation...décidément...
Celle ci même s'appellait Bara...c'était un jolie nom qui lui allait à merveille. Bara Aritsu...quelque chose...c'était une ange. C'est sûrement de la que lui venait cette espèce de grâce naturelle.. Elle m'agrippa la main et la secoua vivement, un peu trop à mon gout d'ailleurs. Tout à coup, une image me traversa l'esprit, celle de la meute de loup que j'avais croiser dans ma terre natale, les îles glaciales. Ils étaient tout aussi affectueux qu'elle l'était, vous faisant la fête pour quelque raison. Je me retins de rire, ce que personne ne remarqua forte heuresement. Elle pointa de son doigt le garçon du groupe, un humain nommé Kairu d'après elle. Mon audition restaurée j'eu le loisir d'apprendre que c'était un mage blanc mais aussi un invocateur. Et pour clore le chapitre des présentation j'eu le droit un a long discours entre Ditacool, une voleuse doublé d'une chasseuse d'après les brides d'informations que j'avais comprise et Bara sur le pourquoi du comment elle avait choisi se second métier.
Leurs conversation terminé je me dirigea vers Ryûji et en profita pour lui gratter le coup, geste qu'il apprécia beaucoup, et tout en continuant mes caresses je lui demanda si il pensait pouvoir tous les prendre en même temps. Secouant la tête tout en jappant quelque grognement et autre.
Je finit par m'adresser à eux:
"-Eh bien il ne peux pas tous vous prendre en même, on vient juste de se poser il est un peu fatiguer...Bon on va faire deux voyages, je vais monter avec deux personne pour le premier et je reviendrais pour le dernier.
-Oh super! s'exclama Bara qui semblait totalement surexcité.
-Je suis désolé mais on m'a toujours dit de ne pas monter avec de étrangers. Coupa Ditacool en riant.
-Ah oui...je suis pas vraiment habitué a la compagnie. Euh...Je suis Ana, Ana Ryûko et -carressant sa bête- voici Ryûji, les armes sont ma spécialité, je suis une guerrière et une pirate une de l'air. Ravi que le destin ait croisé nos routes. hum et bien qui veut monter en premier?
Bara ecarquilla ses yeux qui devinrent encore plus imposant qu'il ne l'était. Le message était assez clair.
-Honneur aux dames comme on dit! Ajouta Kairu"

J'arreta les carresses faîte a Ryûji et me dirigea au niveau de son cou pour l'enfourcher et une fois bien encré, il poussa un rugissement qui resonna a des lieux a la ronde. Cette scène ému étrangement les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kairu
Humain
Humain
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 06/07/2010

Feuille de personnage
Race: Humain
Métier: Mage blanc
Niveau:
14/20  (14/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Sam 5 Jan - 3:54

Kairu pensait savoir ce que "être exité" voulait dire. Mais il ne savait pas à quel point on pouvait l'être.
Connaissant Natsumi il savait qu'elle pouvait être assez excentrique, mais il devait avoue que Bara était quelques niveaux au dessus.
Tout d'abord elle était tellement heureuse qu'elle se chargea de faire toutes les présentations du petit groupe qu'ils formaient.
Puis elle commença une discution animée avec Dita pour en apprendre un peu plus sur elle vis à vis de son métier. Elles discutèrent de bon train jusqu'à ce que Ana pose la question fatidique à Ryuji.
C'était une scène assez magique il fallait l'avouer. Ana parlait dans un langage courant et le dragon grognait. Prononçait t'il des mots dans une langue étrangère à Kairu ? Ou Ana savait t'elle juste interpreter les grognements ?
Il remarqua le petit manège de Dita qui acquiesçait aux grognement draconiques. Serait ce possible qu'il soit le seul à ne pas comprendre et ne pas savoir ?
Mais cela ne le préoccupa pas plus que ça. Après tout, il avait tout le temps d'apprendre, et il était à peu près sur que Natsumi elle en savait encore moins.

Elle leur expliqua que le dragon était fatiguée et qu'elle devrait les transporter en deux voyages. C'était déjà beaucoup mieux que ce qu'il avait osé espérer.
Finalement après une brève présentation, Dita et Bara furent choisie pour exécuter leur baptême de l'air.
Kairu eu alors le loisir de voir le dragon décoller grâce à ses deux ailes puissantes. Ne connaissant rien des familiers draconiques, il fut surpris de la force de l'air brassé et tomba à la renverse. Mais cela lui importait peu à vrai dire, même si il était moins expressif que Bara, il n'en était pas moins heureux à l'idée de chevaucher la bête.

En effet, la plus prestigieuses des montures qu'il ai jamais eu en sa possession fut un âne.
Comme il avait du temps devant lui, il se laissa se remémorer cette histoire.
C'était quand lui et sa meilleure amie avaient finalement réussi à économiser assez pour chercher des aventures en dehors de Loc. Ils s'étaient précipité vers un marchand de monture en tout genre demandant la plus belle monture qu'il possédait.
Malheureusement leurs rêves de grandeur s'estompa rapidement et le marchand les pris en pitié en leur donnant pour une poignée de lapis un animal qu'il cherchait à vendre à tout prix. C'était un âne gris. Et un de très mauvais caractère qui plus est.
En effet la bête, qui par un enchantement était également doué de parole, se targait d'être une âne de bonne famille qui ne pouvait prendre de passager à son bord. Pire encore il forçait les deux enfants à s'arrêter toute les demi heures pour exiger un massage des sabots. Kairu et Natsumi s'étaient débarrassé de la bête le jour ou elle avait demandé à ce qu'on la porte car une soi disant écharde était logée dans une de ses pattes. Ils avaient tout simplement continué leur routes, sous les malédictions de l'âne qui ressemblait un peu à "Je connais Han Hi 13 moi ! Vous regretterez le jour ou vous m'avez abandonné quand mon peuple prendra le contrôle du monde !"

Kairu sourit à ce souvenir, et quand le dragon revint il s'empressa de monter dessus.
Tout d'abord il eu du mal. La bête étant plus haute qu'il ne l'avait cru. Finalement il réussit à se hisser sur le dos de la monture et lui aussi eu droit à son premier baptême de l'air.
Il vit le sol s'éloigner petit à petit, et le vent qui lui fouettait le visage.
Il était tellement sous le charme qu'il en oubliait d'être plus vigilant envers Ana.
Malheureusement, il du sortir de son état d'allégresse pour faire face à une mauvaise surprise la haut.









(-L'histoire de l'âne peut être expliquée que j'écris ceci à 4h du matin, accompagnée du manque total d'inspiration dont je fais preuve.-)


••••••••••••••••••••••••••••••
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bara Aritsune
Ange
Ange
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 03/07/2010

Feuille de personnage
Race: Ange
Métier: Chasseur
Niveau:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Jeu 10 Jan - 20:06

Bara ne semblait pas écouter les réponses de Ditacool mais continuait de poser les siennes. Elle n'était pas encore habitué aux relations humaines et faisait tout pour qu'on la comprenne comme elle elle comprenait les gens. En effet Bara pouvait comprendre rapidement les gens et pouvait aussi assimiler beaucoup d'information et les retenir, mais c'était pas forcément le cas de tout le monde alors elle pensait que après toutes ses questions Ditacool y répondrait. Ce ne fut pas le cas et Bara fut un peu surprise que Ditacool réponde en même temps qu'elle, ça la perturba un peu mais elle avait retenu qu'elle était chasseuse et que Bara était plus expérimenté que Ditacool. Alors elle lui prit les mains et les serra.

«Je serais extrêmement heureuse qu'on partage nos savoir !»

Puis elle se mit à rire d'un rire enfantin, très chaleureux. Puis elle se tourna vers Ana qui parlait avec son Dragon après que Kairu ait demandé si on pouvait tous monté. La jeune fille au cheveux rouge avait vécu très longtemps dans un endroit où seul les animaux étaient ses camarades et parfois elle pouvait les comprendre au vu des expressions. Mais là, il faut avouer qu'elle fut légèrement dépasser. Non seulement elle n'avait jamais vraiment vu de Dragon mais en plus le visage de celui-ci exprimait tellement de chose qu'elle ne pouvait se concentrer. Alors elle regarda ses camarades. Ditacool semblait comprendre, ou plutôt faire semblant ce qui fit sourire Bara puis elle regarda Kairu qui lui était comme Bara, il n'y comprenait rien. Après leur petite discussion, Ana se retourna vers le trio pour annoncer qu'elle pouvait tous nous emmener mais avec plusieurs voyages. Bara, comme si c'était déjà décider, ouvrit grands les yeux qui pétillait et s'approcha du Dragon suivit de Ditacool, ignorant la petite remarque de Kairu au passage. Après quelque réglage de Ana avec son Dragon, elle monta sur celui-ci et il décolla. Elle ne se rappelait plus de la sensation de voler, c'était trop loin comme souvenir et donc c'était comme si elle était novice. Elle sentit son coeur se soulever et un grand «Ooooooaaaaah» sortit de sa bouche. Puis quand son coeur de calma elle regarda le paysage. Ses yeux se remplissaient de petites étoiles, c'était tout bonnement ma-gni-fi-que. Elle pu voir tellement de chose, elle sentit ses yeux piquer un peu, ainsi que son nez, elle était tellement ému.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ditacool

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 13/05/2012
Localisation : En montant a la ville d'Utan

Feuille de personnage
Race: Humain
Métier: Voleur
Niveau:
8/20  (8/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Sam 12 Jan - 7:54

Pendant tout le vol je m'accrochais a Ana puisque je venais de me rendre compte que j'avais peur des hauteurs. Quand on a atterri j'ai eu du mal pour la lâcher. De nouveau au sol je recouperais en fin mon souffle pour me tourner et dire :
-A tout a l'heure Ryûji!!-
avec un secouement de main dans l'air.
Un sentiment de solitude m'a envahi, mais après m'être tourne je me retrouvais devant une scène céleste d'un marché. Le mouvement de nourriture entre vendeurs-acheteurs me donnais a nouveau la raison de mon voyage : L'Espoir de la découverte !
Je pouvais imaginer le goût de touts les odeurs que je sentais. Et ça n'était que le début, il y avais aussi des vêtements très beaux, comme des robes style princesse et des auréoles lumineux, des t-shirts « i Love Utan » et des fausses ailes pour enfants.
Je me suis tournée vers Bara, c'était la première fois que je me retrouvais seule avec elle mais je me sentais déjà très attaché a elle, je me sentais joyeuse alors je me suis jeté sur elle et lui ai fait des chatouilles.
-On est en fin sur la cité flottante!! il faut en profiter !-
Et en prenant la main de Bara je me suis en fonce dans la foule pour y prendre des articles d'achat offerts et y goûter des soupes.
-hmm … il faut vraiment qu'ils goûtent ça... c'est quoi ?-
J'ai demande au vendeur les ingrédients de la soupe.
-la soupe est faite des cafardes domestiques. Profites bien de ses apports en vitamine ! -
Je cracha la soupe.... Le chef me regarda avec des yeux d'assassin
-JE VOUS AI DIT DE BIEN PROFITER SES APPORTS EN VITAMINE-
Je me suis excuse et remise la soupe dans ma bouche.
Mais par contre Bara l'a bien pris en apprenant que les cafardes domestiques apportent des vitamines.
-Bara il faut qu'on fasse manger de la soupe a Kairu!... Oh il faut qu'on aille les chercher!-
On a couru vers la piste d'air mais au moment d'arriver on a écoute un gros cri , et oui c'étaient des problèmes dans l'air.
Bara et moi nous sommes incruste dans la défensive en cas où on devrait entrer en action.
-Bara, il faut que je te fasse une confession... haha ha (rire nerveuse) Je n'ai jamais été dans un vrai combat...-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ana Ryûko
Humain
Humain
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 29/07/2010
Age : 22
Localisation : Nécare

Feuille de personnage
Race: Humain
Métier: Guerrier(ère)
Niveau:
11/20  (11/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Sam 12 Jan - 20:33

Juché du haut de Ryûji, je m'aperçus que Bara ainsi que Dita avaient un peu de mal à escalader l'énorme bête, elles n'osaient pas vraiment s'accrocher à lui, de peur de lui faire mal sans doute. Même si je dois avouer que ce spectacle me divertissait au plus au point je me décidai à abréger leur souffrance. D'une simple caresse je lui fis comprendre mon intention, et le dragon s'abaissa. Je tendis ma main, que tour à tour elles attrapèrent volontiers. Une fois bien installé, tout en jetant un coup en arrière à leur intention je lançai un: "Accrochez vous bien!" et senti l'emprise de Dita se resserrer au tour de ma taille. Ryûji mit tous son poids sur ses pattes arrières, bondit, déploya ses immenses et grisâtres paire d'ailes, jusqu'à que, à quelques mètres du sol il donna un gros battement d'aile et nous fûmes en vol laissant derrière nous un gros nuage de poussière. A vrai dire, ça avait beau être plus de la centième fois que je volais en compagnie de mon cher dragon, j'en étais toute aussi émerveillé q'au premier jour. Je sentis l'adrénaline monté en moi. Je luttais ardemment contre l'envie d'aller plus vite ce que Ryûji compris tout aussi tôt et avant que je ne puisse m'interposer il accéléra, à cet instant, je sentit mon coeur se soulevait d'excitation. Je n'avais jamais eu de passager et je ne m'occupai pas vraiment d'eux,concentrée sur les effluves que nous apportais la ville, si bien que je ne saurais dire laquelle des deux émit un "Ouaaaaaah"...Bara? ou Dita? Peut être bien les deux...Nous atterrîmes sur l'île principale qui était noire de monde. Les deux jeunes filles descendirent, Dita lança chaleureusement un "A tout à l'heure Ryûji!!"Mais à leur plus grande surprise je descendit aussi. J'avançai d'une quinzaine de mètre et suivis des regards interrogateur de l'ange et de l'humaine, je regardai Ryûji d'un oeil complice qui me retourna le coup d'oeil tout en bougeant ses ailes, j'esquissai un large sourire et me ruai jusqu'au bord de l'île, de là je sautai!
Au court de la chute libre j'entendis les cris horrifiés émit par Bara et Dita suivit d'un rugissement bestial. Le vent fouettait mon visage, et je sentais mon coeur battre à travers tout mon corps. J'ouvrais grand mes yeux et aperçut Ryûji a mes cotés et martelant ses ailes, il prit une longueur d'avance et se plaça juste au dessous de moi pour me rattraper de ma cascade. Une fois sauvé, je fut prise d'un fou rire et me pencha pour serrer mon dragon qui lui aussi émit une sorte de gargouillement rauque et joyeux. Après ça nous atterîmes calmement vers Kairu, non sans soulever encore une tonne de poussière, et il embarqua à son tour. Le vol se passa sans accroche et nous nous laissâmes bercer par la mélodie du vent mais brusquement on entendit au loin le vacarme infernal d'une machine volante, et en un éclair nous fûmes attaqués...des pirates de l'air...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kairu
Humain
Humain
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 06/07/2010

Feuille de personnage
Race: Humain
Métier: Mage blanc
Niveau:
14/20  (14/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Dim 13 Jan - 3:17

C'était un bruit inconnu qui l'avait tiré de sa rêverie. Il avait calmement tourné la tête pour voir d'ou le bruit venait avant de tomber nez à nez avec un bateau volant. Et il savait à qui il avait affaire. Pour faire court il n'aimait pas ça.
Des pirates de l'air.
Il avait bien sur entendu parler d'histoire de pirate héroique qui bien que belliqueux et buveur, se souciait de la population avant tout. Bien sur ces pirates existait. Mais la majorité des pirates à qui il avait eu affaire étaient des pilleurs assoifés de sang qui ne se souciait que de l'or qu'ils pouvaient récolter.
Lors de leur longues errances, il avait rencontré avec Natsumi des pirates de mer. Etant en escale pour plusieurs jours ils avaient proposés aux deux enfants de se faire un peu d'argent en effectuant des taches.
Les deux amis avaient sautés sur la proposition, ravi de pouvoir s'assumer eux même sans être hors la loi. Les pirates n'allaient pas de main mortes, ils leur donnaient des taches accablantes qui les épuisaient. Leur lancaient des moqueries, les humiliaient. Mais, pour leur bien être, Kairu et Natsumi ne rechignèrent jamais à la tâche. Un jour leur effort payèrent.
Les pirates avaient organisé un espèce de diner. En réalité ce n'était qu'un plat de viande, mais pour les deux enfants ce fut un festin, ils se jetèrent sur leur assiettes sans se demander pourquoi ils étaient les seuls à manger, sans se demander quel était ce sourire moqueur qui transperçait sur le visage de certains pirates.
Ce fut Kairu qui compris la supercherie le premier. Tombant sur un morceau particulièrement dur il regarda de plus près. Ce qui était dans son assiette était un gigot ? Mais il avait une forme particulière, bombée d'un seul côté ... Et cela se terminait par ce qui ressemblait étrangement à un ...Pied. Il regarda dans l'assiette de Natsumi. La pièce qui paraissait indéfinissable lui sauta aux yeux. C'était l'estomac.
Les pirates n'avaient pas fait preuve de bonté, ils leur servait un prisonnier ou un équipier trop bruyant.
Kairu tomba hors de table et fut pris de violentes secousses avant de rendre son diner. Les pirates riaient de bon coeur. Natsumi ne comprenait pas.
Et Kairu n'eut pas le coeur de lui avouer quel était la vrai nature du festin, lui inventant une histoire plausible, mais à mille lieux de l'horrible vérité.
Les pirates leur donnèrent une somme plus importante que prévu et Kairu l'accepta, rouge de honte et des larmes brulantes roulants sur ses joues.

Toutefois, autre temps, autre comportement. Il était prêt à se battre à n'importe quel prix. Il sauta à terre sur Utan, prêt à sauter dans le vide pour arriver au vaisseau ennemi. Fort heureusement pour lui, Waria, son premier esprit qu'il avait attrapé en tant qu'invocateur sorti à ce moment avec un pop sonore.
Elle tenait dans sa main, mais son apparition inatendu dans le champ visuel de Kairu l'avait empêché de faire le saut.
-Maitre on se calme ! Waria est une warrior ! Waria aime la baston ! Mais si vous vous éclater 5O mètres plus bas, Waria ne pourra pas se battre.
Sortant de sa torpeur il retrouva un peu de sa répartie
-Tu ne pourras plus te battre...Tu veux dire que je te manquerai ?
-Ah ah ah Maitre, vous être HI LA RANT. Waria perdra son honneur de guerrière si elle laisse l'avorton qui lui sert de maitre mourir aussi bêtement. Donc si le maitre pouvait aller se cacher pendant que Waria se charge de tout.

Bien que Waria, vu sa taille et son pouvoir, ne pouvait rien contre la horde de pirate, elle avait des points très valide.
Déjà, Kairu, aussi rebelle soit il, ne pouvait pas se passer des lois de physique essentielles qui régissaient ce monde. En effet une chute de cette hauteur pouvait occasionner un cas très sérieux de ...mort.
Puis, Kairu n'était pas fait pour le corps à corps avec sa formation de mage blanc/Invocateur. Il alla donc se dissimuler derrière un rocher voisin, prêt à lancer une armada de sort qui faciliterait le travail pour ses accompagnatrices.
Quelle surprise ne trouva t'il pas en la compagnie de Ditacool, recroquevillée elle aussi derrière le rocher salvateur.
Il lui lança un -Trouillarde- Avant de lancer son premier sort
Dans un jet de lumières, les premiers moussaillons descendants du bateau furent aveuglés et finirent leur courses quelques mètres plus bas.
Mais ce n'était que les premiers et le combat ne s'annoncait pas aussi simple que cela.

••••••••••••••••••••••••••••••
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bara Aritsune
Ange
Ange
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 03/07/2010

Feuille de personnage
Race: Ange
Métier: Chasseur
Niveau:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Dim 13 Jan - 19:11

Bara mit le pied à terre et regarda autour d'elle. C'était si beau. Les marchands qui hurlaient des choses presque incompréhensible parce que son voisin hurlait exactement la même chose mais pour son étalage à lui, les clients qui étaient quasiment tous ailés regardaient ce que les gens proposaient dans leur stand, les enfants qui couraient entre les jambes des clients, les magiciens noirs qui faisaient l'ambiance avec quelques tour de passe passe que tout magicien de base peut faire. C'était tout bonnement magnifique pour les yeux. Mais pour le nez aussi ! Tous ces étalages dégageaient une odeur exquise et tellement envoûtante que Bara poussa un léger gémissement de plaisir tout en bavant légèrement devant ces scènes. Les couleurs étaient si vive ! Si chaleureuse ! C'était si merveilleux ! Bara n'avait jamais vu ça. Alors qu'elle et Ditacool commençait à marcher, elles se retournèrent toutes les deux pour voir que Ana les suivait. Toutes deux ne comprenaient pas pourquoi celle-ci les suivait. Puis, après avoir affiché un léger sourire narquois et s'être retourné vers Ryuji, elle se mit à courir et sauta dans le vide. Ditacool fit un mouvement en avant en criant, comme pour rattraper Ana qui tombait. Ryuji sauta à son tour dans le vide. Bara leva son doigt devant elle et tout ce qu'elle dit fut un "Oh...!" Puis quelques secondes après, Ana réapparu sur le dos de Ryuji. Ditacool eu un soupir de soulagement et Bara rigola en levant le pouce devant elle.

«Trop cool !»

Elles virent ensuite Ana repartir tranquillement vers le bas, pour aller chercher Kairu je pense. Puis Bara et Ditacool allèrent vers les stand, vers un stand de nourriture pour être exacte. Elles commencèrent à manger une soupe dans un stand où la dégustation étaient gratuite. Bara trouvaient la soupe très bonne. Puis Ditacool demanda

«Hmm… Il faut vraiment qu'ils goûtent ça... C'est quoi ?»

Bara, intéressée releva la tête pour regarder le vendeur en attendant la réponse.

«La soupe est faite des cafardes domestiques. Profites bien de ses apports en vitamine !»

Bara regarda la soupe et fit une tête (genre "Not Bad") et entendit Ditacool cracher. Elle tourna un peu son visage vers elle.

«JE VOUS AI DIT DE BIEN PROFITER SES APPORTS EN VITAMINE»

Bara regarda le vendeur et commença a rire un peu. En effet, les cafards c'était peut-être répugnant pour les gens normaux, en tout cas elle avait lu dans le livre que les gens n'aiment pas tous les même choses. Elle trouvait cette soupe très bonne. Après avoir dégusté quelques autres petites choses elles se dirigèrent toutes deux vers là où elles étaient descendus pour retrouver Kairu. Mais il n'y avait personne. Elles voyaient les gens commencer à courir ou s'envoler en criant de peur. Elles regardèrent toutes les deux là d'où venaient les gens et un énorme bateau volant était là. Bara avait lu dans son livre que c'était des pirates de l'air, et que c'était dans 80% des cas des méchants. Elle sourit un peu, elle allait se battre, elle aimait plutôt ça. Elles se mirent toutes les deux dans une position de défense au cas où il y ai des problèmes.

«Bara, il faut que je te fasse une confession... haha ha (rire nerveuse) Je n'ai jamais été dans un vrai combat...»

Bara regarda Ditacool avec des yeux un peu surpris et rigola un peu. Au moment où elle rigola, des pirates montèrent dans des moto volantes et vinrent accoster sur l'île où elles étaient. Ditacool alla se réfugier quelques part, Bara ne su pas vraiment car elle étaient entrain d'invoquer "Stock". Quand la porte apparu elle en sortit sa mitraillette. Elle fit disparaître l'invocation puis invoqua d'autres habits, des habits de combats pour pouvoir se déplacer plus rapidement. Ces deux invocations et tout ce qu'elle fit ne durèrent même pas plus de cinq secondes. Elle se mit ensuite a genou et mit sa mitraillette sur son épaule et commença a tirer des balles de puissances. Elle touchait de temps à autre des pirates, mais pas tout le temps, ils étaient très agiles. Tellement que quand l'un deux vint se mettre juste derrière Bara, elle ne sentit sa présence que quand il s'arma pour lui porter un coup. Bara eu juste le temps de se retourner, de prendre un peu peur, de reculer légèrement et le pirate lui entailla le visage du haut de la joue jusqu'en bas de la lèvre. Bara s'écrasa sur le sol, mit son arme devant elle pour se protéger et invoqua Terra qui apparu sous sa vrai forme. Vous connaissiez la Terra version miniature, mais c'est sa forme normal qui apparu. Elle attaqua le pirate et le tua. Bara resta au sol, respirant très fort, ayant aussi très peur, sentant du liquide couler le long de son visage, et son visage lui faisait très mal, tellement que des larmes coulaient légèrement sur son visage. Un autre pirate vint l'attaquer, Terra la protégea puis tua le pirate. Terra se tourna vers Bara.

«Relève toi ! Vite ! Il faut que tu te concentre ! Je sens mon pouvoir diminuer !»

Bara reprit ses espirts et se leva, elle se concentra sur Terra qui la protégea des pirates et protégea aussi les villageois et la rue du commerce. Ils étaient là pour piller l'île du commerce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsumi Uheara
Hybride
Hybride
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 05/07/2010

Feuille de personnage
Race: Hybride
Métier: Elémentaliste
Niveau:
13/20  (13/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Jeu 24 Jan - 18:41

Natsumi somnolait sur l'herbe de la clairière. Du moins c'est ce qu'elle faisait 30 secondes plus tôt.
Elle avait d'abord vu le vent se lever d'un coup, puis avais remarqué que le tapis d'herbe grasse sous son dos avait disparu, et puis finalement les sons. Son de combat et d'armes.
Elle ouvrit ses yeux endormis pour remarquer qu'elle n'était pas en proie à des illusions.

Apparemment elle avait l'air aussi surprise que les gens sur le champ de bataille.
Elle sauta sur ses pieds et couru en prononçant plusieurs fois le même juron.
Elle jeta un regard circulaire pour comprendre la situation. D'un côté, une inconnue aux airs de Valkyrie qui faisait fendre son épée dans les airs, un dragon argenté qui crachait des flammes d'une couleur identique, Bara qui se tenait la joue d'une main et qui avait l'air très concentré pour que l'esprit qu'elle avait invoquée puisse se battre.
De l'autre côté c'était moins brillant, Kairu se tenait près d'un rocher et lancait des sorts a efficacité limitée. Elle remarqua brievement une inconnue qui s'éloignait vers ce qui semblait être les ruines d'un marché, surement une villageoise appeurée.
Avec une vingtaine de pirate en face , le combat ne s'annoncait pas gagné d'avance.
La valkyrie était entourée de pirates, le dragon qui semblait être un allié ne pouvait pas s'approcher de trop près, limitant la portée de ses coups, Bara
était blessée
Elle commençait à comprendre ce qu'il se passait, Kairu avait du la téléporter ici pour les aider.
Mais arriverait t'elle à elle toute seule à changer la situation à leur avantage ?
Elle attrapa son écharpe pour la remonter jusqu'à son nez comme elle faisait quand elle réfléchissait intensément, et ses doigts effleurèrent son tout nouveau pendentif. La Kunak.
Un sourire illumina son visage tandis qu'elle se jetait au centre de la bataille les crocs sortis. La victoire pouvait être à eux.
Les pirates furent surpris et hésitèrent à l'attaquer. Elle n'avait pas sorti la moindre arme et pourtant elle était sure d'elle. Elle ouvrit ses bras
-Come at me Bro !

Un pirate courageux s'élança, il glissa et s'empala sur son épée.
-D'autres volontaires ?

Son sourire s'agrandissait à mesure que celui des pirates se décomposaient.
Elle n'était pas du genre sanglante, mais si on venait la chercher, elle ou ses amis, on la trouvait. Elle s'assit tranquillement, cherchant dans sa poche Poppins son baton.
Il fallait accélerer la cadence. Elle lança un sort de boules de feu et deux autres pirates quittèrent la bataille.
-Bon Kai, tu peux arrêter de te cacher et venir faire quelque chose

- Si tu veux savoir, j'en suis déjà à 5 pirates.

-Roh te vexes pas, va aider Bara elle est blessée !

Kairu obéit et soigna Bara, tout en tachant d'éviter les coups d'épées.

Natsumi s'amusait comme une folle, elle fredonna une chanson de sa création dont les seules paroles étaient "Ain't no party without Natsumi" avec laquelle s'accompagnait une choré destructrice en l'envers des pirates alentours. En faisant un mouvement de bras qui ressemblait à s'y méprendre à celui d'un poulpe son regard se tourna de nouveau vers l'endroit ou Bara et Kairu se trouvait quelques minutes auparavant.
Bara était à présent debout, soignée rudimentairement , mais Kairu lui était plus loin.
Au bord du gouffre. L'épée d'un pirate sur la gorge, son bâton hors de portée.
Son coeur ne fit qu'un bond et elle s'élança. Elle évité de nombreux coup d'épées. Mais comme elle l'avait appris plus tôt, cette malchance qu'elle évitait se répercutait sur les personnes à côté, amis ou ennemis.
Et Kairu en paya les conséquences. Le bord de la corniche s'effrita , le pirate sur lui tomba la tête la première vers le vide. Kairu fut à peine plus chanceux, une seule main tenait le rebord de la corniche, l'autre blessée par l'épée du pirate.
Natsumi se trouva face à un dilemme. Soit elle avançait au risque que la corniche ne cède complément, ou elle reculait laissant à Kairu à lui même mais sans malédiction sur lui.
Son sourire avait à présent complètement disparu.

••••••••••••••••••••••••••••••
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ditacool

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 13/05/2012
Localisation : En montant a la ville d'Utan

Feuille de personnage
Race: Humain
Métier: Voleur
Niveau:
8/20  (8/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Mar 29 Jan - 22:28


J'étais excite de vivre ma première bataille contre un bateau pirate qui volait.
Les anges, nains, et quelques hybrides criaient ou couraient vers des endroits plus surs. Par contre quelques uns restèrent.
Alors, finalement quand le bateau arriva plus près d'Utan d'autres machins sortaient de dedans avec des pirates dessus qui menaçaient avec des épées ou justement avec ses poings et des cris fous.

Buajajaja, mais courre pas, on a besoin des trucs doux pour atterrir!-

Au moment de dire ça, un des pirates se jeta de son machin au dessus de moi. Il ressuis a me faire tomber mais le choc contre le sol lui laissa presque inconscient. J'ai juste essaye de partir a quatre pattes quand le piraté prenne mon pied et me menaça avec son poing un peu déboussolé.

-Oooh mais laisse moi tranquille!- Je cria avec un son enfantine. Pendant qu'il me répondais -Désole ! Je suis Désole!-
Je lui donna plusieurs coups de pie a la tête jusqu'il arrêta de faire toute reaction.

Bara j'ai peur!-

Mais j'étais plus a côte d'elle.
Elle se battait, début au milieu de l'action avec une mitraillette en battant tous les pirates volants.
Ceux qui étaient déjà arrives au sol commençaient a se battre corps a corps, en s'enfonçant de plus en plus a l'intérieur d'Utan. En fait ils venaient droit vers moi, mais ils m'avaient pas aperçut alors ils allaient droit vers le marché qui était derrière moi.
En rampant je suis allée derrière une rocher assez grande pour me cacher... Je prise une position qui m'empêchais d'écouter les rires des pirates.
« Franchement je peux rien faire dans l'état ou j'en suis, je sais pas me battre ou j'ai pas un truc du genre mitraillette... »
Soudainement le son de forts battements des épées ont perce ma volonté de pas vouloir écouter la bataille, je jeta un œil au dessus du rocher. Anna était arrivée. Et elle se battait avec 5 pirates a la fois. Ses cheveux bougeaient en synchronie avec le feu de ryû qui battait le bateau et quelques pirates encore dans l'air.
En s'approchant vers moi il y avait aussi kairu, qui se cacha a côte de moi. Il me lança une trouillarde.
« mais ouais tu peux parler... ».
Il utilisa son bâton pour lancer des éclairs qui brillaient comme exprès pour laisser quelqu'un aveugle (un attaque pour les pirates peut être...).
Sur le champ de bataille, il y avais des problèmes, Bara se fait blesser par un pirate, au peau grise et dents affiles assez vulgaire.
Mon instinct me dicta de courir au marche pour y chercher et prendre des potions guérissantes, mais au moment d'en trouver une...

-Pas toucher ma p'tite...-

je me suis retrouve avec jeunes vendeurs qui ne voulaient partir et laisser ses marchandise au merci des pirates.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ana Ryûko
Humain
Humain
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 29/07/2010
Age : 22
Localisation : Nécare

Feuille de personnage
Race: Humain
Métier: Guerrier(ère)
Niveau:
11/20  (11/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Dim 3 Fév - 16:09

Les cris...tant de cris divers agrémentés du son mélodieux des épées qui s'entrechoquent, de l'acier qui grogne et mord chaque once de chair. Tout cela formait une chanson qui était rythmé par l'acier qui s'embrasse et s'embrase, créant des étincelles.
J'avais d'abord foncé sur le navire principale, je ne désirais qu'une chose, m'enfoncer dans le repaire, l'épée au poing semant le carnage et les graines du chaos. Mais même si pour une fois l'enfer ne se situait pas en bas, mes passagers de fortunes avaient vraisemblablement besoin d'un ange salvateur...enfin façon de parler.
"Ryûji! criai-je, en m'époumonant"
Je n'avais nulement besoin de lui dire quoi faire, nous étions sur la même longueur d'onde. Il savait donc qu'il devait carbonisé tout ce qu'enfanterait le vaiseau principale. Quand à moi, me juchant de toute ma hauteur, je sautai sur la première moto qui passa assez près. Le pirate du entendre mon atterissage, vu a la manière dont il se retourna brusquement, autan pour la discretion...remarque je n'étais ni voleuse ni ninja.
"-Alors ma p'tite, c'qu'on s'rait perdue? engagea l'ignoble et crasseux pirate.
-En effet, je cherche les enfers." Le desarmant, je l'empalai et chuchotai à son oreille:
"pourquoi n'irait tu donc pas en éclaireur?"
Le corps inanimé tomba hors du véhicule qui lui même finit par s'écraser sur l'île ou le combat fusé.
Bon je crois que je maîtrise pas encore le truc du "passer inaperçu"
Je fus vite encerclé par 1,2,3,4 et 5, 5 pirates. Là on commence à s'amuser!
"Eh bien mes très chère, m'accorderiez-vous une danse?" lançai-je du bout de mes lèvres qui dessinaient un sourire narquois.
Une fois débarrasser des gêneurs, je m'aperçut qu'il avait de nouveau participant, une fille toute de noir et blanc vêtue, se tenant au coté de Bara, une autre aux allures sauvages couverte de noir et la dernière se situait un peu plus loin, la danse avait dégénéré en grand bal endiablé.
Au milieu de la bataille qui faisait rage, un gros vacarme soudain attira mon attention. Une corniche ou, biensurs, Kairu etait perché s'éffrita. Je vis la jeune fille en noire se figer sur place
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kairu
Humain
Humain
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 06/07/2010

Feuille de personnage
Race: Humain
Métier: Mage blanc
Niveau:
14/20  (14/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Mar 19 Fév - 15:18

Kairu avait jugé qu'un allié en plus ne serait pas de trop. Mais sur une ville aérienne comme Utan cela était difficile de rapatrier des secours. Fort heureusement le jeune homme avait cédé quelques jours plut tôt à un des caprices de Natsumie. Acheter un téléporteur de poche. Il était sur que cela aurait été inutile vu qu'ils ne se séparaient jamais mais l'hybride avait eu raison. Il activa donc le Heima Nutudess Han et l'hybride entra sur le champ de bataille.
Son arrivée ne fut pas très glorieuse, couchée sur l'herbe et tout juste éveillée elle n'avait pas l'air de comprendre ce qu'il se passait.
Elle alla se réfugier puis, après avoir jeté un regard à Kairu elle eu l'air de comprendre la situation.
Rapidement Kairu vu Natsumi se transformer en Dark Natsumie. Elle arborait un grand sourire avec ses dents acérées et se plaisait à voir les pirates s'enfuir. Elle prenait un malin plaisir à réduire le groupe de pirate sans réel efforts (La facilité était tel qu'elle dansait plutôt que qu'attaquer).

-Bon Kai, tu peux arrêter de te cacher et venir faire quelque chose

C'était facile à dire venant d'elle. Il n'était pas celui qui portait un pendentif le rendant invincible.
Il répondit désagréablement mais audiblement
- Si tu veux savoir, j'en suis déjà à 5 pirates.
-Roh te vexes pas, va aider Bara elle est blessée !

Elle avait raison. Il n'était nullement le moment de bouder pour une remarque qui se voulait taquine. Il s'approcha de Bara tout en évitant de se faire toucher par une épée ou par des projections. Il lança son incantation et la blessure de Bara se referma. Mais les pirates n'avaient pas complètement abandonné l'espoir de pillage. Des pirates accoururent en brandissant des pistolets. Il évita les balles en les déviant en faisant tournoyer son baton mais il du se rendre à l'évidence que ce stratagème ne tiendrait pas la route très longtemps. Et la suite des évènements lui donna raison.
Le surprenant un pirate lui enfonça son épée dans le mollet. Bien que Kairu ne ressente pas la douleur, cela ne l’empêchait pas de subir des conséquences de ses blessures. A ce moment là, le nerf fut touché et il tomba à la renverse, une de ses jambes hors d'état de fonctionnement.
Le pirate après retourner sa lame dans la plaie fit le tour pour lui faire face.
-C'est finis pour toi...Gamin.
Il frappa pour viser le visage de Kairu. Mais le jeune homme était rapide et entrainé. Il brandit son baton pour stopper l'épée. L'épée se ficha dans le baton et lui permis de gagner du temps.
Il regarda rapidement sur le terraint, si il n'y avait pas de ressources utilisables pour le sortir de ce mauvais pas. Il ne trouva rien qui correspondait à ses critères et fit en plus une désastreuse constatation. A force de reculer pour dévier les balles, il était à présent à quelques centimètres du bord d'Utan.
Tout en essayant de garder en main son bâton il réfléchissait à toute vitesse à une échappatoire. Si il pouvait seulement faire basculer le pirate en arrière... Mais ses chances étaient minces.
Le pirate excédé tira d'un coup sur son épée et Kairu lâcha son bâton à cause de la force.
Il était piégé. Encore une fois il était dans une position de faiblesse .
Le pirate lui jubilait. Il s'amusa a écraser la tête de Kairu contre le sol avec sa botte. Puis il se mit à genoux, à quelques centimètres du visage. Pris son épée et la pressa contre le cou de Kairu. Kairu ne comptant plus sur ses alliés décida de mourir avec honneur et soutint le regard de son adversaire. Après tout il n'avait même pas peur. Il vit que la détermination dont il fit preuve fit hésiter son agresseur quelques secondes. Mais il continuait à presser la lame sur la carotide. UN filet de sang coula et soudain...
La corniche s'effrita et le pirate en avant. Kairu récupéra l'épée et la planta dans la terre pour se faire une prise. Mais avec sa jambe handicapée la remontée fut impossible. Il pendait dans le vide avec ses seules mains tenant son corps.
Tout d'un coup une ombre se fit au dessus de lui et une main se présenta. Ana sur son dragon. Il se hissa et fut déposée à l'endroit de départ, à présent totalement inutile au combat au corps à corps. Il pouvait encore lancer quelques sort. Ce qu'il fit. Tout en espérant que les autres ne soit pas en danger.

••••••••••••••••••••••••••••••
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bara Aritsune
Ange
Ange
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 03/07/2010

Feuille de personnage
Race: Ange
Métier: Chasseur
Niveau:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Mer 27 Fév - 20:10

Cette bataille... Bara pensait qu'elle avait vu pire dans sa vie, mais voir des gens s'entre tuer... Lui rappelait étrangement son passé, sa famille... Le sang... Revoir cette couleur... Revoir des blessures... Sentir cette odeur... Des images lui reviennent... Bara panique elle a peur... Peur de mourir, elle ne veut pas... La seul fois où elle a vu autant de sang, c'était le jour de la mort de ses parents. Le seul jour qu'elle veut effacer de sa mémoire. Pourquoi ces souvenirs reviennent maintenant ? Elle n'en a pas envie, elle découvre enfin le monde, elle a enfin une nouvelle vie. Elle profite de la vie, elle ne s'ennuie pas. Et pourtant son passé la rattrape... Toutes ces images... Cette photo immaculée de sang, cette couleur... Rouge... Comme ses cheveux. Cette odeur de rouille horrible et puante, qui donne envie de vomir et de partir en courant. Mais Bara ne peut pas partir en courant, ses jambes sont figées par la peur, la peur de mourir... Elle veut vivre, tout ce qu'elle faire c'est se concentrer... Est-ce vraiment se battre pour survivre ? Elle se sent si faible, si inutile... Si chétive... Au moment où elle allait commencer à pleurer, elle sent une main sur son épaule. Elle se retourne et voit Kairu, il lui sourit.

«Il faut que je te soigne Bara.»

Il fait une incantation sur la joue de Bara, la plaie se referme légèrement, mais assez pour que le sang arrête de couler. Ses habits sont rouge de sang, même sa jupe a des traces de sang, est-ce vraiment celui de Bara ? Elle ne sait pas, peut-être est-ce celui d'un pirate qui a reçu un coup trop proche d'elle... Sa blessure lui fait de moins en moins mal, le sang coule de moins en moins... Léviathan finira plus tard ça... Bara sursaute, elle a Léviathan ! Elle peut l’appeler !
Elle fait rapidement le commencement de l'incantation de Léviathan, et quand celui-ci apparaît sous sa forme normal, Terra disparaît. Bara n'a plus assez de force pour invoquer plusieurs personnes en même temps, et Léviathan lui pompe beaucoup de force. D'ailleurs il commence à attaquer... Trois pirates tombent au sol en même temps après avoir reçu une tentacule d'eau compacte dans la tête. Mais ils se relèvent, Léviathan forme de petites boules d'eau autour de leur tête, tous panique et hurle, mais aucun son ne s'entend. Ils finissent par tomber au sol... Bara elle reste concentrée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsumi Uheara
Hybride
Hybride
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 05/07/2010

Feuille de personnage
Race: Hybride
Métier: Elémentaliste
Niveau:
13/20  (13/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Dim 28 Avr - 13:10

Avancer, reculer...Natsumie était complétement figée et son attention ne se portait que sur cette main dépassant de la corniche.
Si elle avançait et que Kairu tombait ca serait sa faute, si elle ne faisait rien cela serait également sa faute. Et elle ne le supporterait pas dans les 2 cas.
eNatsumie se rendit compte à ce moment qu'elle avait passé tout ce temps en apnée, tellement stressée qu'elle en avait oublié de respirer. Elle se promit de se jeter sur cette guerrière blonde dès la fin de la bataille.
Après le sentiment de soulagement ce fut la colère.
Elle ramassa deux sabres qui traînaient par terre et commença son carnage. Elle était restée assez passive jusque là, laissant la kunak se charger des assaillants. Mais à présent, pour elle, la bataille avait vraiment commencé.
Une, deux les pirates tombaient comme des mouches.
En plus de cela, Léviathan de l'autre côté faisait également des dégâts.
D'une vingtaine le nombre décroissait rapidement et bientôt plus que 3 pirates restèrent en lice. Ils se regroupèrent, la peur régnaient dans leur yeux.
Natsumie s'approcha et un des pirates se mit à ses pieds l'implorant.
- S'il vous plait...Ne me tuez pas...
Natsumie s'accroupit et lui releva la tête pour le regarder droit dans les yeux.
-Comment tu t'appelles ?
- Thokri
- Thokri, écoutes, moi, tu vois tout les corps là bas ? C'est tes camarades n'est ce pas ?
Elle parlait d'une voix douce mais glaçante
-Oui...
-Tu crois que ce serait juste si tu étais le seul survivant ?
Le pirate commença à parler de façon inintelligible tout en pleurant
- Non non non, on grandit et on ne chiale pas comme ça.
Le pirate sanglotait de plus belle. Natsumi lui donna un coup de poing en reprenant.
-J'ai dis, on ne pleure pas. Donne moi une raison pour ne pas le faire.
-Je , je , je ...
- Etais tu prêt à laisser cette chance aux gens d'ici ? Alors pourquoi le devrais je hein ?
Elle souleva le sabre qu'elle avait dans la main. Le pirate commença à hurler. Elle était sur le point d'abattre son arme quand soudain.
-NATSUMIE !
C'était Kairu.
-Ce n'est PAS nécessaire.
-Pff.
Elle ficha le sabre dans le sol à 2 centimètre du visage du pirate avant de s'éloigner.
Elle n'était pas du genre cruelle, mais plus les années passaient plus elle avait compris qu'être gentil avec des étrangers ne résultait pas toujours en de bonne choses. C'était elle et Kairu contre le monde entier pour elle. Kairu restait encore un peu trop idéaliste à ce sujet pour elle.
Kairu vint la rejoindre avec sa jambe rafistolée.
-C'était quoi ça ?
-Qu'est ce que tu veux dire ?
-Tu sais ce que je veux dire.
Natsumie ne répondit pas.
-On est pas des meurtriers Nat. Tu n'es pas comme ça.
-Parce que tu crois qu'à notre place ils feraient la même chose ? Tu penses vraiment que le gars avec ce sabre sur ta gorge allait partir comme si de rien n'était si tu lui disais s'il te plait ? Tu le sais tout autant que moi Kai !
- Je ne pense pas qu'ils m'auraient épargné, mais je sais que je n'ai rien à voir avec eux.
Kairu commença à tourner les talons.
Natsumie resta figée plusieurs secondes. Etait elle vraiment un monstre ?
Elle retourna vers les 3 pirates pendant que leur sort était discuté.

••••••••••••••••••••••••••••••
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ana Ryûko
Humain
Humain
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 29/07/2010
Age : 22
Localisation : Nécare

Feuille de personnage
Race: Humain
Métier: Guerrier(ère)
Niveau:
11/20  (11/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Dim 28 Avr - 15:24

D'instinct, je fonçai sur Kairu avec Ryûji, et le ramena en un seul morceau -ou pratiquement- sur la place.
Très vite, les pirates restant succombèrent un à un, jusqu'à ce qu'il n'en reste simplement que trois et furent pris au piège. La fille aux cheveux noires s'approcha d'eux, elle dégageait une aura terriblement menaçante et les rescapés de la bataille vinrent très vite clamer miséricorde. Quel scène méprisable pensai-je aussitôt. Elle s'apprétait à les achever quand Kairu l'interpella :"NATSUMI!" C'étais donc ça son nom. Apparemment il l'a dissuada et elle recula de quelque pas, je ne prêtais guère attention à la scène, m'occupant de Ryûji, il n'avait reçu aucune blessures, j'y avait veillé. Je le caresser tendrement, il frotta sa tête contre la mienne en émettant des gargouillis rauques, ce qui me décrocha un large sourire, mais je fus vite coupé par Kairu:

"-Bon, qu'est ce qu'on en fait? On ne va pas les tuer dit il d'un ton qui ne laisser pas à discuter.

-Faites en ce que vous voulez, peut m'importe...lançais-je avec dédain

Bara avait l'air assez mal en point, pas physiquement, mais plutôt assez secouée de ce carnage, par conséquent elle ne dite pas un mot. Nous savions tous la position de Natsumi sur le sujet, qui elle aussi demeura silencieuse. C'est donc Dita qui trouva la solution:

-La police...oui...nous n'avons qu'a la laissez faire...

-Oh! Mais oui! On va les livraient à la police de la ville! annonça joyeusement Kairu, qui était soulagé de ne pas avoir a les tuer."

A cet annonce, je me tourna vers les captifs, et d'une allure effrayante je me dirigea vers eux, d'un coup vif je relâchai mon épée de son fourreau, ou je l'avais précédemment rangée et tout en effleurant un des retenus de ma lame, je lança d'une voix extrêment menaçante:

"-Mes très chères amis, vous êtes chanceux car en ce jour ces personnes vous font grâce de leur miséricorde. Sachez cependant, que si jamais, j'entends ne serait ce qu'un écho, un murmure de vous...Je vous chasserai, et quand je vous aurai trouver, car croyait moi je le ferais, vous n'aurez plus aucun espoir d'en sortir en vie."

Aussi promptement que je l'avais sortie, je rangea mon épée là ou elle appartenait. Balayant le terrain qui fut autrefois une magnifique et tranquille place, j'entendit un son lointain, et à cet instant je m'aperçut que j'avais fait une grave erreur. Je me retourna en un éclair, assez pour apercevoir le boulet qui arrivais à pleine vitesse.

"A COUVERT! m'égosillai-je"

Nous nous précipitâmes tous le plus loin possible de l'explosion qui retentis dans un vacarme ahurissant. Je sentis un corps famillier sur moi, c'était mon dragon, Ryûji m'avait protéger...ils nous avaient tous protéger.
Je me leva brusquement, et un horrible sifflement suraigue me transperça les tympans du à l'explosion. Natsumi nous criait quelque chose mais personne ne pouvait entendre, mais ma vue se détourna vite pour remarquer un morceau de jambe qui était a proximittais, par reflexe je regarda les miennes, a par des égratinures j'allais bien, j'aperçut que je n'étais pas la seule a faire ça. Tout le monde avait leurs jambes, Bara, Kairu, Dita et Natsumi était certe en piteux états mais aucun n'avais était amputais d'une jambes...Soudain un tilte ce produisit dans ma tête, c'était les pirates. De nos trois captifs il ne restait en tout et pour tout qu'une jambe. Ces maudits pirates, ils avaient été tués par leurs propres camarades, c'était affligeant et révoltant. Malheuresement le vaiseau mère avait disparu au loin, et avait emporté avec ma revenche.

"-EST CE QUE TOUT LE MONDE VA BIEN? cria Natsumi -ah c'était donc ça qu'elle s'évertué à hurler depuis cinq bonnes minutes...-"

Nous répondirent tous à peu près la même chose: Nous allions bien. Bara s'approcha de moi et Ryûji :

-Merci, sans Ryûji nous aurions tous finis comme ces pauvres âmes.

-Le feu ne peut tuer un dragon.

-Merci beacoup. rajouta Dita

-Oui Merci, dit Kairu

Puis vins le tour de Nastumi de me remercier, elle s'avança d'un pas hésitant puis me pris chaleuresement dans ses bras:

-Merci...

-Hum...derien...

Elle reparti aux cotés de Kairu -Décidement, depuis que je les avaient rencontrés, les embrassades à mon égard fusées.- Puis en regardant encore une fois la montagnes de corps qui s'ammoncellait un peu partout, j'anonça que j'allais fouiller les corps au cas ou je trouverai des choses interressantes, je n'attendis pas de voir leur réactions et me dirigea suivis de Ryûji vers un tas de cadavres éloignés. Il n'y avait rien qui valait le coup à vue d'oeil. Puis en poussant un des corps sa tête se décrocha et roula à mes pieds. Je remarquai tout de suite la paire de lunettes qu'il portait, elles étaient magnifiques, bien qu'elles furent tachées de sang -ou bien, le sang ajoutait-il une certaine beauté?- Je l'ai enlevèrent du membre amputé pour mieux les examiner. Elles étaient grises, ornées de pics, je déccolai un morceau de chair qui s'était incrusté sur les branches, et c'est là que je m'aperçut quel branches étaient une tête de dragon ouvrant leurs gueules. -C'est décidé, elles sont pour moi- Et après les avoirs un peu nétoyé je les juchées sur ma tête et sentit une brise d'air frai me caresser le visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kairu
Humain
Humain
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 06/07/2010

Feuille de personnage
Race: Humain
Métier: Mage blanc
Niveau:
14/20  (14/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Dim 28 Avr - 21:49

Il avait remarqué le changement d'attittude de Natsumie.
A vrai dire, depuis qu'ils voyageaient ensemble, leur perception du monde avait changé. Kairu, compte tenu de l'endroit d'ou il venait et de la lucidité liée à son âge, était au courant de la cruauté de monde dans lequel ils évoluaient, mais justement comme il mesurait pleinement l'étendue de cette cruauté il tentait quand même de rester positif.
Natsumie elle, au début de son parcours, venait tout droit d'une famille heureuse et était encore innocente. Pour elle et sa candeur le monde n'offrait que des décéptions et des mauvaises surprises. Ce qui la rendait beaucoup plus cynique que son partenaire.
Kairu faisait tout pour la protéger de la violence, il admirait l'innocence qu'elle avait et aurait souhaité que Natsumi puisse encore être une enfant plus longtemps.
Mais le monde venait toujours en travers de son plan, et petit à petit la petite fille s'effaçait pour laisser place à cette adulte froide et sans sentiment.
Bien sur, cette transformation n'était pas complète et encore un peu d'espoir restait dans son coeur, Kairu en était certain. Mais combien de temps cela allait il durer ? Et en particulier depuis que Kairu savait qu'il était responsable de la mort de ses parents.

Natsumie était donc là, à tuer sans vergogne les pirates qui avaient encore le cran de se battre. Jusqu'à ce qu'il en reste trois qui abdiquèrent. L'un d'eux supplia Natsumie le laisser en vie mais ses supplications n'attendrirent en rien le coeur de l'hybride. Elle était sur le point d'enfoncer le sabre dans la chair frémissante du pirate quand Kairu la stoppa.
-NATSUMIE ! Ce n'est PAS nécessaire.
Kairu savait que parfois le meurtre n'était plus une option mais de la survie pure et simple. Pourtant il tentait de garder un code d'honneur quoi qu'il arrive, et tuer un homme à terre ne faisait pas partie de ses principes.
Natsumi maugréa avant de s'éloigner.
Hayase soigna la jambe de Kairu pour qu'il puisse la rejoindre. Ils eurent une petite discussion qui se termina par Kairu concluant qu'il n'était pas comme les pirates. En réalité il n'en était aussi sur. Il était bel et bien un meurtrier et ca il en était conscient. D'ailleurs c'était peut être de la que venait son sens aigue de la justice, il ne voulait pas être classé en tant que tueur et faisait son possible pour ne pas franchir la ligne entre homme et démon.
Le sort des pirates devait être décidé. Apparement le groupe était d'accord pour la non exécution des prisonniers. Encore mieux, Dita lança l'idée de la prison qui était le compromis que Kairu cherchait.
Mais il en fut autrement. Un boulet de canon se fit entendre et tout le monde se mit à couvert. Le dragon avait protegé toute l'équipe. Du moins il semblait. Pourtant une jambe vola et atterri devant Kairu. Etais -ce la sienne ? Vu qu'il ne ressentais pas la douleur cela était fort possible. Heureusement pour Kairu ce membre n'appartenait ni à lui ni à ses amis. Kairu se rendit compte qu'il était sonné par l'explosion et qu'il n'entendait plus vraiment de son oreille gauche. Le son de l'explosion et sa proximité avait fortement endommagé l'oreille interne.
-Rien qu'Hayase ne puisse soigner...
Se rassura t'il.
Il entendit enfin Natsumie demander si tout le monde allait bien. Il répondit par l'affirmative, mais ne reposa pas la question en retour, avec la kunak cela était évident.
Petit à petit, Kairu se rendit compte de ce qui s'était passé. Les pirates avaient envoyés les mousses et les peu expérimentés piller le village tandis que les haut gradés et le capitaine restaient confortablement dans leur quartiers. La hierarchie pirate était cruelle. Le chatiment réservé aux faibles l'était encore plus.
Kairu tenta de se relever mais sa tête lui tourna. Toujours l'oreille interne. Il tomba sur un corps d'un pirate et se cogna la tête sur un boitier en fer doré. Il jeta un coup d'oeil aux alentours en premier, pour se situer et situer les autres. Ils étaient plus ou moins aux quatres coin de bateau, Ana de loin la plus en forme vu qu'elle marchait vers l'ancien champ de bataille. Natsumi s'était couchée dans l'herbe. Un sourire se dessina sur les lêvres de l'humain, il était vrai qu'il avait coupé court à sa sieste. Bara était assise un peu plus loin, mais Kairu ne la distinguait pas très bien. Il décida d'examiner l'objet avant d'aller la voir.
Il s'assit et tata l'objet. Il émanait du coffret une étrange aura. Une gravure ancienne représentait un guerrier sur le boitier. Pris d'une curiosité étrange il ouvra l'objet. Une lumière aveuglante s'en échappa et une femme jaillit devant lui. Elle était grande et imposante. Sa chevelure était de même que l'éclat de la boite et lui donnait l'air d'un ange. Pourtant dans sa beauté, ses yeux d'un bleu glacé rendait l'esprit imposant.
-Mon nom est est Seares, esprit du pouvoir et de la force. Les guerriers les plus aguerris de notre histoire doivent leur conuête grâce à moi. Souhaites tu user de ma bénédiction ?
La voix était grave et profonde et sonnait dans le crâne de Kairu. Tout dans l'être exhultait la force et le pouvoir à l'état pur, de la posture à sa voix, Kairu était sur qu'elle ne mentait pas.
Mais je ne suis pas un guerrier ... Pensa Kairu
-Cela importe peu. Je peux te donner le pouvoir. J'ai sondé ton esprit. Tu ne veux plus être un fardeau pour ton équipe, et grâce à moi tout cela terminé. Tu auras le pouvoir de te battre longtemps, de sauver tout tes êtres chers.
L'esprit avait tapé juste, se sentir inutile était le point faible de Kairu.
-Je...J'accepte.
-Bien.
L'apparition ouvrit ses mains et soudain Kairu ressentit une douleur immense dans le thorax. Cela était d'autant plus inquiétant qu'il ne ressentait plus la douleur normalement.
L'apparition était toujours devant lui.
-Mais vous ne devenez pas une de mes incantations ?
L'apparition affichait un sourire narquois.
-Jeune homme, si jamais je formais un pacte complet avec toi, ma puissance te consummerais sur place. Je t'ai donné le souffle du guerrier et c'est déjà beaucoup pour un corps aussi frêle que le tien.
-Une dernière chose. Ce pacte doit rester le plus secret possible. Plus de gens le sauront plus ton pouvoir diminuera et tu redeviendras la vermine faible que tu étais auparavant.
La lumière s'envola de la boite et se dispersa dans l'air.
La sensation brulante était toujours là.
Kairu avait le sentiment d'avoir fait une bétise.


••••••••••••••••••••••••••••••
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la chasse aux emplettes
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» (En cours) Chasse au trésor 3
» Tableau de chasse des crânes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Of spirit :: Îles Végétales :: Île de Nekuom :: Villes et villages :: Ville de Utan-
Sauter vers: