AccueilAccueil  Zutrope  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A la chasse aux emplettes

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Bara Aritsune
Ange
Ange
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 03/07/2010

Feuille de personnage
Race: Ange
Métier: Chasseur
Niveau:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Dim 28 Avr - 22:28

Tout cette guerre et tout ces morts pour rien, Bara ne pensait pas qu'en partant de sa petite maison elle revivrait quelque chose d'aussi triste et cruel que ce qu'elle avait vécu enfant. Un drame, du sang... C'était si horrible. Non seulement son visage lui faisait mal, mais la puissance de Léviathan était tel qu'elle se sentait progressivement se vider de ses forces. Mais finalement, tous les pirates ou presque furent vaincu. Seul restait trois d'entre eux. Bara ne s'était pas aperçu que Natsumie était arrivée sur ce champs de bataille horrible. Elle ne sait pas pourquoi, mais en regardant tout le monde, même si certain se faisait soigner, elle fut rassurée. Tous ses amis étaient en vies, aucuns d'eux n'avaient péri sous les coups des pirates. Puis elle regarda son corps pendant que Natsumie et Ana faisaient un discours plein de paroles aux pirates. Elle les compta. La coupure assez profonde qui tâche ses vêtements sur son flan gauche, sa main avec laquelle elle a dû retenir l'un des sabres des pirates parce que par mégarde, Léviathan ne l'avait pas repoussé. Et bien évidemment, celle sur son visage, qui malgré les soins de Kairu, saignait malgré tout et avec toutes cette agitation lui brûlait le visage de douleur. Elle ne pu s'empêcher de pousser un soupire de douleur, fermant les yeux pour se concentrer sur quelque chose d'autre, quelques larmes coulant sur ses joues. C'était ça la vie à l'extérieur ?... C'était horrible et triste... Ça faisait mal... Mais surement que ce n'est pas toujours ça. Elle pensait à ses récentes découvertes. Cet animal majestueux, le dragon, ces îles magnifiques qui sont plus angélique qu'elle ne l'est elle même et bien sûr toutes ces personnes toutes aussi belles et pures dans leur cœur. Cela réchauffa le cœur de Bara et ses larmes cessèrent de couler le long de ses petites joues rosient par l'effort et l’épuisement du combat. Elle se plia malgré tout en deux, posant ses mains sur ses genoux, même celle blessé et respira un bon coup. Puis un bruit l’intrigua. Un bruit sourd. Ce bruit était mauvais et se rapprochait à toute vitesse. Elle n'eu pas le temps de se relever que une grande force la traîna avec elle. Elle eu tout à fait le temps de voir les écailles du dragon. Sa tête était diriger vers les pirates et quand l'explosion eu lieu Bara resta figé devant l'horreur qu'elle voyait. Elle cacha ensuite ses yeux dans son bras et se pinça les lèvres. Elle retenait une fois de plus ses larmes. Quand enfin l'explosion passa, elle releva les yeux vers Kairu et vit l'un des membres du pirate qu'elle venait de voir exploser. Elle secoua la tête et se tapota les joues, se relevant rapidement par la suite pour regarder tout le monde et voir qu'ils vont bien. Elle vint rapidement vers Ana et la remercia, elle se dirigea ensuite vers le dragon et s'inclina devant lui pour le remercier, également. Puis elle remarqua que sa blessure ne faisait qu'empirer et que la douleur lui lançait dans tout le corps, léviathan était nécessaire mais son épuisement était tel qu'elle ne pouvait plus l'invoquer. Elle s’essaya alors par terre, regardant le sol tâché de sang avant de fermer les yeux, d'avaler sa salive et et respirer assez fort pour pouvoir calmer les horreurs que son corps lui fait subir. Elle repensait à la beauté de l'ange qu'elle avait vu tout à l'heure, ce couple magnifique... Elle en sourit de bonheur... Elle voulait elle aussi connaitre un amour angélique un jour. Elle voudra voler avec lui au plus au du ciel, voir même au dessus des nuages... Ce serait tellement bien...

Elle releva les yeux vers le ciel et ferma les yeux, laissant la petite briser chatouiller ses cheveux contre son visage plein de sang, puis elle ouvrit les yeux. Était-elle le boulet du groupe ? Son corps était si faible et s'épuisait si vite. Elle ne savait pas quoi faire pour se défendre et ses membres pleins de blessures en était la preuve. Mais elle se rassura, peut-être était-elle un soutien moral ? Avec sa joie de vivre, peut-être qu'elle pourra aider ainsi le groupe. Elle resta donc ainsi, pendant plusieurs minutes le visage face au ciel, souriant malgré ses multiples blessures. Elle avait trouvé des amis, les blessures ne pouvaient plus l'atteindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsumi Uheara
Hybride
Hybride
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 05/07/2010

Feuille de personnage
Race: Hybride
Métier: Elémentaliste
Niveau:
13/20  (13/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Dim 28 Avr - 23:13


Le groupe de pirate allait être délivré à la police. Tel était la décision du groupe. Natsumie haussa les épaules, se disant que la police ferait pareil qu'elle, sauf qu'elle rendrait la mise à mort plus longue et peut être publique. Mais en réaliègleté elle se demandait pourquoi la justice n'avait pas été sa première idée aussi.
Mais un bref retour sur ses êvenements passé lui rappela pourquoi. Elle n'avait aucune confiance au gourvenement ou la police.
D'après elle, les lois servaient à punir les plus malchanceux au lieu de les protéger.
A vrai dire, avec une vie comme la sienne il était normal de penser comme cela. Ses parents morts lors de ses 8 ans elle vivait depuis de petits larcins et avait déjà été prise sur le fait et punie. Par contre le meurtrier de ses parents n'avait jamais été arrêté et Trom continuait à être la même ville dangereuse et mortelle.
Elle laissa la guerrière parler aux pirates, quand soudain un bruit sourd éclata. Un boulet de canon. La kunak l'avait bien entendu protégée mais la vue des jambes la rendit malade. Principalement car elle pensait qu'elle appartenait à un de ses compagnons. Elle se mit à hurler et demander si ils allaient bien, mais personne ne l'entendait. Elle n'abandonna pas pour autant, jusqu'à ce que finalement elle obtienne une réponse.

Bien sur personne ne lui relança la question, ils avaient plus ou moins compris le fonctionnement de la Kunak à présent.
Elle se sentait très bien et en pleine forme, et maintenant qu'elle était sûre que tout le monde allait bien elle se laissa aller sur l'herbe. Physiquement elle allait bien, mentalement, comme pour tout le monde, cela avait été éprouvant.
Connaissant Kairu elle savait qu'il allait encore penser qu'il était un boulet pour avoir eu besoin de l'aide de quelqu'un. Et les remarques narquoises qu'elle lui avait lancé au début de combat n'allait pas aider.
Il était quand même exaspérant parfois aux yeux de Natsumie. Toujours à se demander si il faisait les choses biens et à penser qu'il était inutile, il ne se rendait pas compte de sa valeur. Et cela inquiétait d'autant plus Natsumie car elle avait peur qu'il fasse des erreurs par rapport à ça.
Elle ne le savait pas, Saeres avait gardé l'accord secret, mais Kairu avait déjà fait la bétise que Natsumie redoutait depuis si longtemps.
Et elle ressenti une étrange sensation au coeur, qu'elle attribua à ses angoisses, quand Saeres fit pénétrer la force brute dans le coeur de Kairu.
L'hybride décida de reprendre sa sieste et de ne plus penser à la sensation bizarre , elle sortit son Just'in et laissa l'appareil choisir les mélodies.
Une mélodie qu'elle n'avait entendu depuis longtemps sonna à ses oreilles. Une mélodie douce...Une comptine pour enfant. La chanson populaire qu'elle entendait tout les soirs avant l'incendie.
Trop fatiguée pour se rappeller l'affreuse scène, elle se laissa retomber en enfance, bien avant que tout ne bascule, et se jura de retrouver l'homme qui était responsable pour toutes les choses qu'elle avait vécue.
Elle ne voulait pas encore se venger, juste le retrouver et le confronter.
La kunak ne protégeait pas des peines de coeur et le voeu de Natsumi allait se réaliser plus vite qu'elle ne le croyait, balayant en son passage le reste de foi dans le monde qu'il lui restait.

••••••••••••••••••••••••••••••
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ana Ryûko
Humain
Humain
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 29/07/2010
Age : 22
Localisation : Nécare

Feuille de personnage
Race: Humain
Métier: Guerrier(ère)
Niveau:
11/20  (11/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Mer 1 Mai - 22:20

Etant plus que satisfaite de ma trouvaille, je décidai de fouiller ce qui, autrefois, était des êtres humains en parfaites santé. Le premier tas contenant les lunettes n'avait plus rien d'intéressant et le second tas avait été bien trop endommagé par l'explosion. Je me dirigeai donc vers le dernier amas qui n'avait pas encore été fouiller. Le côté droit des cadavres était brûlé par l'impact du boulet lancé, il y'a de ça quelque minutes. Ayant fini d'inspecter les cadavres à découvert, je dut soulever un des pirate mort comme si j'ouvrais un vieux coffre et c'est à cet instant qu'un objet attira mon attention, et quand je reconnus ce que c'était, je ne pus m'empêcher de le prendre dans ma main et de l'exposer fièrement, j'ai du, par mégarde crier un TA LA LA en le soulevant car j'avais attirer l'attention du groupe, et je me suis vite sentie embarrassée...Bara, Dita, Kairu et même Natsumi, que j'avais apparemment rêveiller de par mon emportement c'était rapproché de moi.

-Qu'est ce qui te mets dans toute tes états Ana? demanda Bara en rigolant

-Hum...euh...j'ai trouvé une bourse qui m'a l'air bien remplie repondis-je en m'empourprant

-Oh mais c'est géniale! Cria Dita toute excitée

-Ouvront là! Ajouta Natsumi

-Attendez...C'est Ana qui a trouver cette bourse, c'est à elle qu'elle appartient, qui plus ai Ana ne fais même pas parti de notre groupe, nous n'allons pas la forcer à la partager avec nous. Coupa Kairu

-Mais...mais...mais non voyons! Je n'ai pas besoin d'argent, ça ne me dérange pas du tout de partager! Balbutiai-je

A cette réponse, le groupe entier me fit un grand sourire qui me mit encore plus mal à l'aise. Je me concentrai donc sur cette bourse et m'apperçu qu'elle était ornée d'un dessin d'un rubis de couleur verte. Après avoir constaté ce petit détails, j'ouvris le sac qui était, à ma plus grande joie, remplie de Lapis. Et sur ce, tout le monde poussa des petits cris de joie, excepté moi qui contint ma bonne surprise, décidant que j'avais déjà assez laissez mon coté extraverti ressortir, ce qui ne me ressembler point. Malheuresement ce petit moment de bonheur fut vite coupé par un bruit de métal qui martelé le sol: les garde de la ville arrivaient.

-HALTE! cria un des soldats

A cet ordre, la dizaine de gardes qui l'accompagnaient s'arretta nette. Et tous ce tournèrent vers nous comme un seul homme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kairu
Humain
Humain
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 06/07/2010

Feuille de personnage
Race: Humain
Métier: Mage blanc
Niveau:
14/20  (14/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Mer 1 Mai - 23:27

Un sentiment étrange encore dans le creux de sa poitrine Kairu s'approcha de Ana qui avait laissé échapper un son. Cela ressemblait à une mini chanson de victoire à l'oreille mais Kairu n'en savait pas plus.
Il vit que la guerrière avait dans ses mains une bourse dodue.
Le groupe demande à en voir la couleur mais Kairu fut plus raisonnable . erprès tout, bien qu'Ana possèdait un capital sympathie plutôt élevé (tuer un groupe d'ennemie sanguinaire faisait partie de ces petites choses qui unissait un groupe parfois) il ne se sentait pas encore de la forcer à partager son butin personnel.
Mais Ana proposa d'elle même de partager et Kairu eu bientôt la bourse dans ses mains. Il examina la couture, un rubis était brodé sur le tissu.
Cela lui fit penser à à Zèle-le-Dha, Dha était un puissant homme d'affaire. Il portait bien son nom car il venait d'une famille très pauvre et à la force de ses poings il avait créer l'empire qu'était Hyrule, auberge de très grand luxe pour les bourgeois. La version officieuse racontait que l'homme n'avait rien d'honnête et que son buisness se faisait au détriment des auberges plus petites. Des ragots racontaient qu'il embauchait du personnel pour détruire des endroits entiers, de manière à créer un terrain favorable. On appelait ses opposant "Gahnon", car c'était le dernier cri qu'ils poussaient "GAH NOOOOON !" avant de voir leur habitations détruire, si ce n'était leur vie.
Se pourrait t'il que Dha ait un rapport avec ce pillage, ou était t'il, autant que Utan, victime de ces pirates ? Rien ne ne permettait d'en être sur.
Mais Kairu n'eut pas le temps de réfléchir à ces hypothèse plus longtemps car un groupe de garde mirent fin à la célébration.
Dans n'importe quel autre circonstance, Kairu aurait suggérer la fuite, mais un désir de confrontation monta en lui. Sa petite voix lui rappella que si les gardes gagnaient, et face à un groupe aussi fatigué il était plus que probable que la victoire ne soit pas leur, ils termineraient en prison. Mais la bénédiction de Saeres fit pulser le sang dans ses veines, il se sentait fort, comme jamais auparavant.
Waria, son esprit de la guerre apparu à ses côtés. Mais elle n'était plus minuscule. A présent se tenait une Waria de taille humaine et avec une réellle consistance.
Ana ne du pas comprendre la surprise générale, elle ne connaissait pas encore Waria ni le format qu'elle avait toujours eu.
-WAAAH ! Waria à vraiment l'air badass comme ça ? Qu'est ce qui est arrivé au maitre ?
Kairu savait, mais ne pouvait pas répondre.
Natsumi lui sauva des explications embarassante pour le moment.
-Kai, t'as l'air d'avoir la pêche, c'est très cool pour toi, mais on peut pas se permettre d'affronter la garde maintenant, donc range cet invoc' et grimpe sur le dragon !

Bientôt un problème de logistique apparu. Ryuji ne pouvait transporter que 3 personnes à la fois, ils étaient 6. Cela voudrait dire que 2 personnes seraient laissées derrière en attendant le retour d'Ana. Si tant était qu'Ana puisse faire l'aller retour avant que les laissés derrière se fasse arrêter
Ils se regardèrent.
-Je reste ici, j'ai la Kunak, rien ne peut m'arriver. Lança Natsumie.
- Je reste aussi. Dit il d'un ton résolu
Dita et Bara tentèrent de protester mais ils avaient déjà fait leur choix.

-Bon, Kai reste derrière, formation 1. Comme toujours.
-Pas aujourd'hui
Kairu fit réaparaitre Waria et ils attrapèrent tout deux une épée.
-Enfin de l'action pour Waria BOUAHAHAHA.
-J'espère que tu sais ce que tu fais
Lança Natsumi les dents serrées.

••••••••••••••••••••••••••••••
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bara Aritsune
Ange
Ange
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 03/07/2010

Feuille de personnage
Race: Ange
Métier: Chasseur
Niveau:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Sam 25 Mai - 22:37

Alors qu'elle était partie loin dans ses pensées philosophique, une voix l'en sortit. Elle se retourna donc vers la provenance de cette fameuse voix et vit Ana, une sorte d'objet non identifié au dessus de la tête et un air fière sur le visage. Ça la fit sourire et elle se redressa pour venir la voir, sortant de sa déprime passagère. Il accouru donc vers Ana et regarda ce qu'elle avait dans les mains alors que celle-ci avait perdu toute fierté et magnificence pour que ça soit remplacé par de la honte. Elle mit ses mains derrière son dos et se pencha vers les petites mains de Ana qui tenait donc cet objet qu'elle ne connaissant absolument pas.

«Qu'est ce qui te mets dans toute tes états Ana?»

Demanda t-elle alors. Elle eut comme réponse qu'Ana avait trouvé une bourse, s'en suivit alors un débat pour savoir si la nouvelle compagnon du groupe devait partagé. Tiens, certain d'entre eux ne la considère pas comme intégré au groupe, une petite expression de surprise mélangé à une petite moue apparu sur le visage de Bara, comment pouvait-il ces goujats ? Mais pas le temps de réfléchir, des gardes arrivent et leur demande de ne plus bouger. C'est assez problématique, dans le groupe, personne n'est en état de se battre, et encore moins Bara. Léviathan lui pompe presque toute son énergie à chaque action de celui-ci, c'est assez dur de survivre avec un tel monstre en soit vous me direz. Mais personne ne compte fuir ou se rendre, ils veulent les affronter. Elle soupira alors de peur, non mais ils sont malades non ? On est tous mort de fatigue. Puis Kairu invoque son esprit. Les yeux de Bara s'écarquille... Depuis quand est-il devenu si fort ? Au point de pouvoir invoquer la partie humaine de son esprit ? Qu'à t-il fait... C'est impossible... Léviathan trouve lui aussi ça très étrange, et la surprise se transforme rapidement en suspicion. Qu'a t-il fait ?
Finalement, tout le monde décide de séparer le groupe en deux, Ditacool proteste, Bara quand à elle soupire de soulagement même si son cœur se serre en sachant que ses amis vont rester et se battre. Elle agrippe alors Ditacool par le bras et l'attire vers Ryuji.

«Ne perdons pas de temps ! Il ne faut pas les ralentir ! Plus on mettra de temps à réfléchir, plus les soldats auront le temps de les massacrer. En route !»

Fit-elle avec conviction à Ditacool, la poussant vers le majestueux Dragon. Elle jeta un coup d’œil en arrière, totalement inquiète de ce qui va bien pouvoir ce passer. Ces deux là, quand elle les avait connu, n'était qu'un simple humain et qu'une simple hybride. En peu de temps, une certaine peur, ou plutôt crainte, était née. D'où leur vient cette nouvelle force ?... Est-elle vraiment bonne pour eux ? ... Tout à un prix, et Bara pense que non, ces force ne sont ni normal, ni positive. Son cœur lui fait mal. Ses amis ont mal. Ils vont souffrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsumi Uheara
Hybride
Hybride
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 05/07/2010

Feuille de personnage
Race: Hybride
Métier: Elémentaliste
Niveau:
13/20  (13/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Dim 26 Mai - 1:11

L'attention de Natsumi fut attirée par un cri de réjouissance d'Ana. Elle se leva et alla voir de plus près. Elle avait dans ses mains ce qui ressemblait à une bourse. A en juger par la taille le contenu devait être plus que satisfaisant.
La guerrière semblait pourtant gênée à présent. Etait cet parce qu'elle avait crié, ou était ce le fait que tout le monde ai vu qu'elle avait le butin dans ses mains ?
Natsumi demanda à en voir la couleur, après tout , ils avaient battu les ennemis ensemble. Et ses compagnons avaient l'air d'être du même avis. Tous sauf Kairu qui rappela qu'Ana ne faisait pas partie du groupe.
Il marquait un point, elle avait été assez gentille pour les laisser faire du Dragon-Stop, elle n'avait aucune obligation de les aider une fois encore.
Pourtant, elle le fit.
-Mais...mais...mais non voyons! Je n'ai pas besoin d'argent, ça ne me dérange pas du tout de partager!
Elle joint le geste à la parole en ouvrant la bourse. Natsumi ne cacha pas sa joie. La bourse était effectivement pleine, mais avec le partage la part de chaque personne n'excéderait pas les 50 lapis à vue de nez.
Ce qui voudrait dire a peu près 100 lapis avec Kairu L'hybride commença à s'imaginer ce qu'ils feraient d'une somme pareille mais ses rêves de richesses furent interrompus par des bruits métalliques.
La garde royale.
Bien sûr.
Après avoir sauvé la ville pendant que ces gros porcs se reposaient , leur pain assurés, ils venaient jouer les héros. Ses pensées venimeuses furent interrompues par quelque chose d'inhabituel.
Kairu, à côté d'elle, la tête pensante et la voix de la sagesse, n'était pas en position de fuite. Pire encore, il était visiblement en position de combat, son invocation sortie. Waria n'était plus le lutin pleurnichard qu'elle était avant. Elle était à présent de taille humaine. Son épée n'avait plus rien d'un cure dent, elle était longue tranchante et surtout très intimidante.
Natsumi comprenait pourquoi elle était aussi fière d'être un esprit de guerre, si elle pouvait ressembler à cela avec le niveau de Kairu actuel, Natsumi ne voulait pas savoir ce qu'un maitre des invocations pouvait faire d'elle.
Mais comment avait t'elle grandi de la sorte ?
Natsumi était peut être ignorante face à la profession des invocateur, mais elle était assez intelligene pour savoir que quelque chose n'allait pas.
Ils n'avaient ni la force ni le temps de les affronter, Natsumi rappella Kairu à l'ordre

-Kai, t'as l'air d'avoir la pêche, c'est très cool pour toi, mais on peut pas se permettre d'affronter la garde maintenant, donc range cet invoc' et grimpe sur le dragon !

Mais comme de par hasard, le dragon ne pouvait décemment pas tous les porter jusqu'en bas.
Natsumie décida de rester, Kairu se porta également volontaire.
On pouvait voir que l'idée de quitter le champ de bataille déplaisait à Ana, Ryuji dû la forcer par un rugissement à reprendre ses esprits et à décoller.

Natsumi se posa la question. La kunak l'empêchait de se blesser. Elle apportait la chance sur elle. Mais aller en prison était ce considéré comme un mauvais événement dangereux ? La kunak créerait t'elle un retournement de situation ?
Elle se reconcentra sur la situation présente.
Kairu était détérminé comme jamais. Trop déterminé.
Les gardes s'approchèrent.

-Au nom de la garde de la ville d'Utan. Vous avez créer une une émeute sur cet ilot connu pour le calme en réglant des comptes personnels. Vous avez détruit des étals et des habitations. Pour tout ces manquements au réglement vous êtes passibles de prison. Veuillez nous suivre sans discussions. Ne nous obligez pas à utiliser la force.

Il était hors de question de croupir en prison, surtout qu'ils risquaient gros avec la prime qui plainait sur eux.

-Non.

-Dans ce cas.

Ils dégainairent leurs armes.
Ils allaient prendre du plaisir à les humilier, cela était sur et certain.

- ATTENDEZ !

Une voix sorti des débris. Les villageois que Dita avait aidé.

-Ces jeunes gens ne sont pas responsables du pillage, les pirates le sont. Ils nous ont sauvé la vie.

Un viel homme à la barbe grisonnante avait pris leur défense. Il semblait que les gardes étaient tout aussi étonné que Natsumi et Kairu.

-Pourtant ils n'agissent pas comme des innocents, ils ont refusé de nous suivre.

-Je vous assure qu'ils n'y sont pour rien. Ils devraient être traité comme des héros !

-Bien. Notre devoir est de protéger les citoyens et les honnêtes gens après tout.
La garde tourna les talons.
Natsumi aurait voulu pousser le vice jusqu'à demander une récompense, mais se retint.

-Merci beaucoup.

L'homme insista pour les remercier. Il demanda ce qu'ils étaient venu chercher au départ et s'arrangea pour en obtenir afin que Kairu et Natsumie n'ai pas à payer. Il ajouta des victuailles de son propre étal avant de les saluer.
Ana revint très vite. Elle n'avait pas l'air de comprendre pourquoi, au lieu de se battre, Natsumie et Kairu portaient de la nourriture et des pantins.

••••••••••••••••••••••••••••••
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ana Ryûko
Humain
Humain
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 29/07/2010
Age : 22
Localisation : Nécare

Feuille de personnage
Race: Humain
Métier: Guerrier(ère)
Niveau:
11/20  (11/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Dim 26 Mai - 2:44

L'effluve du sang, mêlée à l'indignation et le mêpris engendra en moi une frénêsique rage de combattre cet bande de faux-jetons. Les gardes, les protecteurs de la ville...à cet pensée un rictus amère se dessina sur mes lèvres: Ou était ils quand ces mécréants de pirates ravageaient la place?
Je fus extirpée de ses pensée par l'apparition d'une jeune combattante aux allures redoutables. Cette dernière maniait une épée sublimement lustrée et aiguisée, et une pointe de jalousie serpenta en moi, moi qui n'avait qu'une veille épée dont les taches de rouilles commençaient à parsemer la lame qui elle même s'effriter de parts et d'autres.
Mais l'envie combative de Kairu ainsi que la mienne furent vite remis en place par Natsumi:

-Kai, t'as l'air d'avoir la pêche, c'est très cool pour toi, mais on peut pas se permettre d'affronter la garde maintenant, donc range cet invoc' et grimpe sur le dragon !

Il est vrai que dans l'état ou nous étions tous, il aurait été sot de combattre. Seulement, fuir...Je sentis mon amour propre me serrer la gorge, me torde l'estomac et protester de toute ses forces. Peut m'importe l'état de mon corps, ni le nombre d'ennemi, je me battrais jusqu'à la mort, ne reculant devant rien. Mais si je n'avais aucune considération pour ma propre vie, je ne pouvais partager ce sentiment pour celle de Ryûji, ni celle des autres. Et avant que je pus me décider de battre en retraite, Ryûji m'attrapa par mon châle à l'aide de sa mâchoire, me faisant voltiger sur son dos puis d'un bond il quitta l'île et s'envolât sans que je ne puis protester. Bara accompagnée de Dita furent déposée sur le premier îlot venue et nous repartîmes pressament pour secourir les deux laisser en arrière.
Quel ne fut pas ma surprise quand j'accouru sur les ruines de la places...non seulement les soldats étaient partis mais Natsumi et Kairu avaient les bras emplis de diverses nourritures ainsi qu'autre chose que je ne pus identifier. Ma surprise se lisant sur les traits de mon visage la louve se contenta d'un:
"Long story bro'."
Quoiqu'il en soit nous repartîmes charger de paquets en directions de la forêt miniature qu'était l'endroit ou j'avais antérieurement déposer l'ange à l'allure de poupée et la voleuse d'une simple mais néanmoins attirante beauté.

L'air était pur, la senteur de poudre et de sang avait disparu, la bataille n'étant plus qu'un pâle écho je pus profiter d'une tendre brise chaude me caressant le visage. Les rayons du crépuscule faisaient miroiter d'un éclat orangé irisé de rose et d'un pale violet le corps de mon dragon ainsi que mes cheveux. Ryûji se posa sur la parcelle de terre flottante et Bara ainsi que Dita furent aussi surprise que ne le fut en apercevant les nouvelles provisions qui nous accompagnaient.
La nuit était tombée quand Kairu et Natsumi eurent fini de nous expliquer comment ils étaient entrés en possession de ces gages de remerciements. Les flammes chatoyantes qui consumaient les branchages me rappelèrent les lumières du coucher de soleil et me détendirent.
Quelle étrange sensation...j'étais en compagnie de personnes et pour la première fois de ma vie je me sentais bien en la présence d'autre gens, ce qui me pertuba au plus au point mais mon incompréhension fut balayée par l'odeur d'un bon steak et tel une épée de damocles, la faim s'abattit inébranlablement sur moi.
"-Hé Ana, ton steak tu le veux comment? bien cuit? demanda Kairu
-Plutôt saignant, merci.
-Oh! Et Ryûji il le veut comment, saignant aussi, j'pari! ajouta Bara toute souriante"
Cette remarque me fit esquisser un sourire tout en acquiessant. Nous mangeâmes abondamment, nous en avions bien besoin tout comme mérité. Et entre deux bouchées je ne pus m'empêcher de questionner le groupe à propos des autres objets qu'on leur avait donnée.

••••••••••••••••••••••••••••••
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kairu
Humain
Humain
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 06/07/2010

Feuille de personnage
Race: Humain
Métier: Mage blanc
Niveau:
14/20  (14/20)

MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   Dim 26 Mai - 21:36

Le désir de combat de Kairu fut contrecarré par les villageois d'Utan. En effet les habitants dont Dita s'était occupée durant le carnage voulaient rendre justice à l'héroisme dont ils avaient fait preuve.
Kairu ressentait un sentiment étrange à mi chemin entre la frustration et la peur. Peur non pas des gardes ou de l'affrontement, comme il aurait du le ressentir, mais envers lui même. Cette peur s'effaça bien vite quand il se rendi peu à peu compte de sa prouesse. Waria, se tenant à ses côtés, aux proportions humaines. Non seulement sa taille mais aussi son apparence était humaine. Sa nature d'esprit était dissimulé par sa présence. Une vrai présence avec une aura puissante, comme celle d'un être vivant.
Fou de joie il fit une étreinte magistrale à son amie et son invocation.
La question de Natsumie fut coupée par l'arrivée en trombe d'Ana, laissant un répit avantageux au jeune homme.
Ils chargèrent tant bien que mal les pantins sur le dragon en veillant à ce qu'ils ne tombent pas durant le vol.
Ils se retrouvèrent sur un ilot en contrebas, là ou les attendait Dita et Bara. Ils se posèrent un moment, décidant de reprendre leur forces par un bon repas bien mérité Kairu prit en main la grande responsabilité de la viande.
Ils firent connaissance avec Ana. Ils lui expliquèrent ce qu'était les pantins et comment ils allaient les utiliser pour l'entrainement.
-En gros on va donner vie aux patins grâce aux invocations pour se préparer au combat et comme ça.
Ana n'avait pas l'air de comprendre l'intêret d'une telle pratique. Kairu soupsconna qu'elle était du genre à apprendre sur le tas, avec de vrai cibles.
-On devrait peut être songer à partir dans un endroit plus reculé. Nous ne sommes pas vraiment les bienvenus ici après tout
...
Ils décidèrent de faire un second voyage. Ana proposa la forêt. Pensant à la pauvre Elizous Kairu Bara et Natsumie acceptèrent.
Malheureusement, il y eut un malentendu et Ana les ammena dans une autre forêt
Kairu reconnu la forêt de Nécare. Passer sa vie à barouder avait du bon, il connaissait de nombreux endroits et contrées et son savoir grandissait de jours en jours.
Et en connaisseur il savait également que la forêt Nécare n'était pas l'endroit le plus sur au monde. Appelée forêt de la mort par certain, elle avait une réputation très mauvaise.
Dans les faits c'était plus compliqué. La forêt semblait avoir une âme propre et décider du sort de ses visiteurs.
Ainsi Kairu et Natsumie avaient séjourné pendant une longue période dans un refuge, au centre même de la forêt. Une magnifique ville suspendue, faite de bois et fabriqué à la force des mains. Elfes, nains et hybrides y avaient travaillé mains dans la mains pour créer ce petit paradis. Si il était caché au fond de la forêt c'était parce qu'il n'accueillait qu'un seul type de personne. Les enfants vagabonds.
Le refuge était dirigé par deux frères, deux humains. Le plus vieux avait l'âge de Kairu et son petit frêre avait un an de moins. Leur charisme les avait propulsé au sommet de la hiérarchie, avait ils entendu. Quand ils y avaient mis les pieds pour la première fois , Laenry et Robryn de leur noms étaient déjà en place depuis plusieurs mois. Ils avaient instauré des règles pour que l'égalité et la fraternité soient mise en avant. Chaque personne devait récolter 5 portions de nourritures par jours, si un jour elle ne pouvait ramener ses portions pour une raison quelconque, les portions supplémentaires récoltée ultérieurement venait la nourrir. Une sorte de banque alimentaire que chaque membre se devait de pourvoir
Ainsi tout les petits chapardeurs des alentours allaient en ville de de jour, volaient des vivres, et refaisaient le trajet.
Personne n'avait jamais pensé à les chercher ici, la forêt était dangereuse, il n'était nullement possible que des enfants survivent là bas.
Si Kairu et Natsumi n'étaient pas resté c'était parce qu'ils avaient découvert un aspect moins reluisant de cette société utopique.
L'égalité était illusoire. Chaque nouvel arrivant travaillait dur pour ne pas être un poids et s'intégrer. Mais les hauts placés, le cercle d'amis proche de Laenry et Robryn, ne participait nullement à cette solidarité. Ils se prélassaient la journée en attendant leur du. Si un membre avait le malheur de ne pas remplir son quota plusieurs jours d'affilé, ces mêmes fainéants reprenait de la vigeur en houspillant et humiliant ce dernier. Bien sur ces lapidations étaient toujours secrètes et cachées.
Il ne fut jamais clair pour Kairu si Laenry était au courant de ce qu'il se passait sous son propre toit. Le fait était qu'il fermait sûrement les yeux. Mais jamais il n'abusait de son pouvoir, respectant lui même ses rêgles et aidant du mieux qu'il pouvait les nouveaux arrivants.
Natsumie, qui respectait beaucoup Laenry, tenta de lui ouvrir les yeux. Elle lui raconta tout ce dont elle avait été témoin, les actions qu'entreprenait ses amis et leur hypocrisie.
Mais le chef n'écouta pas, il gifla l'hybride en lui sommant de partir. Il invoqua la loyauté dont ses amis avait fait preuve et leur ancienneté comme preuve de leur bonne fois.
Il décida de garder ce souvenir pour lui, l'experience avait été dure pour son amie et il ne souhaitait nullement raviver ce douloureux souvenir. Mais il se fit interpellé rapidement par son amie


-Kairu...C'est pas ?...
Elle pointa de son doigt une marque rouge sur un arbre.
Les balises pour retrouver le refuge.
-Si. C'est la forêt Nécare.

Sans dire un mot Natsumie se leva et se dirigea vers le marquage.
Kairu tenta d'expliquer au reste du groupe
-C'est...Elle...On revient.

Il la rattrapa. Ils n'étaient pas loin du refuge. Pourtant, aucun son ne sortait des bois. Plus étrange aucune lumière n'émanait des cimes. Habituellement le lieu regorgeait de cris, de lumière et de vie. Là rien ne pouvait indiquer la proximité de la communauté.
La raison leur apparu.
-AH ! Oh mon....

C'était Natsumie qui avait crié, les yeux rivés vers le ciel. Kairu n'était pas nyctalope, il decernat des vagues formes. Il créa un halo de lumière avec son bâton et compris le crie d'horreur de Natsumie.
En haut, dans les cimes des arbres se trouvaient les restes de la société utopique. Des cadavres jonchaient les passerreles, des bras pendaient.
Un corps glissa et tomba aux pieds de l'hybride. On pouvait voir les restes d'un oeil écarquillé, l'autre orbite servant de nid pour une jeune famille d'asticot.
-Je me sens pas très bien...
Natsumi tomba à genoux.
Il l'épaula et se redirigea vers le feu de camp rapidement. Si le monstre qui avait fait cela traînait dans les parages...Kairu même béni de Saeres n'aurait pas la force de l'affronter.

••••••••••••••••••••••••••••••
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la chasse aux emplettes   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la chasse aux emplettes
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» (En cours) Chasse au trésor 3
» Tableau de chasse des crânes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Of spirit :: Îles Végétales :: Île de Nekuom :: Villes et villages :: Ville de Utan-
Sauter vers: